discussion sur l'art contemporain

Partagez

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Dim 6 Déc 2009 - 14:55

Bien!

Après cette petie initiation: maintenant c'est à vous!!!

Je vous met juste l'artiste et le nom de l'œuvre: à vous d'analyser.

REBECCA HORN



The Lover's Bed, 1990
petite précision: les papillons bleus sur le lit battent les ailes...
avatar
aminerale
Blablateur professionnel
Blablateur professionnel

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par aminerale le Lun 7 Déc 2009 - 12:44

Euh, je me lance !

Alors lovers bed : lit des amoureux : bon on n'a pas besoin de lit quand on est amoureux puisqu'on ne dort pas on fait que discuter ou plus si affinité alors autant qu'il serve aux papillons et que ceux ci les emmènent au septième ciel (le bleu ?)
Bon, c'est du délire, mais je ne vois pas sinon !
avatar
aminerale
Blablateur professionnel
Blablateur professionnel

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par aminerale le Lun 7 Déc 2009 - 12:52


Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Lun 7 Déc 2009 - 14:22

aminerale a écrit:Pour voir un commentaire sur Jean Favre ; http://www.unerusseaparis.fr/2008/05/jan-fabre-louvre-musee-avis-critique.html

MERCI BEAUCOUP aminerale!!!

Cette dame manque d'humour (Galgenhumor!) et a peut-être besoin d'un Herr Freud...
Mais j'admets que de nos jours la mort est tabou! Tout le monde veut rajeunir, choses possible grâce à chirurgie esthétique, une gestation à 60 an c'est possible (même si il faut beaucoup de bricolage médicale pour y parvenir);les maladies il faut les guérir illico presto ou sinon par pitié permettons l'euthanasie!
J'exagère! Mais c'est un peu vrai!
Sur la façade de ma maison construit en 1757 il y a un cadran solaire sur lequel est inscrit en latin (je vous traduit) "De celles-là une pour toi". En effet, du moins à l'époque tout le monde était conscient qu'un jour (une heure) il faut mourir. Les innombrables natures mortes ne choquait personne puisqu'elles rappelaient une évidence bien présent au quotidien.

Alors: sujet intéressant: aborder vous le thème de la mort avec les élèves en littérature de jeunesse ou la chose vous paraît-elle impensable?

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Lun 7 Déc 2009 - 14:25

aminerale a écrit:Euh, je me lance !

Alors lovers bed : lit des amoureux : bon on n'a pas besoin de lit quand on est amoureux puisqu'on ne dort pas on fait que discuter ou plus si affinité alors autant qu'il serve aux papillons et que ceux ci les emmènent au septième ciel (le bleu ?)
Bon, c'est du délire, mais je ne vois pas sinon !

Super!!! J'aime bien ton interprétation! Quelqu'un d'autre?
Où êtes-vous, ceux qui ont pris art visuel? Si le jury vous montre "the lover's bed" vous dites quoi?
avatar
Marie
Admin
Admin

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Marie le Lun 7 Déc 2009 - 15:22

hilde a écrit:
Alors: sujet intéressant: aborder vous le thème de la mort avec les élèves en littérature de jeunesse ou la chose vous paraît-elle impensable?

bien sur que ce thème peut etre et meme doit etre abordé en classe à mon avis. d'ailleurs tu as plusieurs oeuvres qui traitent de ce sujet
je pense à "au revoir blaireau" ou "Oma, ma grand-mère à moi" par exemple.

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Lun 7 Déc 2009 - 16:31

En caractères plus gros c'est mieux non!!!

Cette photo m'a aussitôt fait penser à un livre "les ailes du papillon "; je crois que c'était un titre comme cela: récit d'un homme atteint par le syndrôme de lockquelquechose? qui ne pouvait communiquer avec les siens qu'à travers un code de battement des paupières; un battement pour dire oui , 2 battements pour dire non et d'autres codes sur le principe alphabétique: quelquechose d'épouvantable : emprisonné dans son corps et conscient!

battements de paupières comme battements des ailes d'un papillon.

Donc pour moi cela évoque un lit d'hôpital où tu es en général "cloué" sans trop pouvoir bouger et ces papillons qui te permettent de t'évader, la liberté de dehors l'hôpital!

Contraste entre ce lit d'acier dur et froid sans matelas, inconfortable et la légèreté, la beauté des papillons.
De plus le papillon né d'une métamorphose alors j'y verrai bien quelqu'un a qui ce lit appartenait, qui est décédé et les papillons signifiant l'envol de son âme, la délivrance.

C'est chouette de confronter nos points de vue car chacun y amène un peu de soi et de ses références.

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Lun 7 Déc 2009 - 16:39

JE VIENS JUSTE DE VOIR LE TITRE!!!! PRISE SOUS L'EMOTION
JE COMPRENDS POURQUOI TU AS PARLE DE LIT D' AMOUREUX!
ALORS JE DIRAI QUE C'EST LE LIT DE SON AMOUREUX QUI EST AU CIEL,

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Lun 7 Déc 2009 - 16:42

OU LE LIT DES AMOUREUX QUI SONT TOUS LES DEUX AU CIEL,
C'EST FOU CE QUE CETTE PHOTO ME PERTURBE!!!

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Mar 8 Déc 2009 - 8:48

Je vais essaier de nous eclairer...
L'artiste allemande Rebecca Horn est célèbre pour ses installations et ses performances. Elle grandit dans l'Allemagne de l'après-guerre, et apprend tôt à faire de l'art une forme d'expression privilégiée par rapport au langage : « On ne pouvait pas parler allemand, explique-t-elle. Il fallut apprendre le français et l'anglais. Je n'avais pas à dessiner en allemand, en français ou en anglais. Je pouvais juste dessiner ». (comme je la comprends!)

Il me semble qu'il s'agit bien d'un lit d'hôpital. Dans sa biographie j'ai lu:
Elle doit passer un an dans un sanatorium suite à une infection pulmonaire : cette expérience de l'isolation totale et de la souffrance est déterminante dans l'orientation de son œuvre, très lié au corps.

Dans ses premières performances, des extensions du corps, elle crée un équilibre entre l'homme et l'espace. Dans les compositions spatiales qui vont suivre, elle remplace le corps humain par des sculptures cinétiques minimalistes. Ses travaux les plus récentes investissent l'espaces, de façon tout à fait immatériels, par des reflets de miroirs, de la lumière et de la musique.

The lover's bed: Pour bien comprendre cette œuvre, (je n'y avais pas pensé) il faut parler allemand. En allemand pour dire qu'on est amoureux on dit: "ich habe Schmetterlinge im Bauch" - "j'ai des papillons dans le ventre" - vous connaissez cette sensation, j'en suis sûre. Rebecca Horn parle ici d’ EROS – et nous ne voyons qu’un lit métallique surmonté de merveilleux papillons. Ils battent des ailes et incarnent les amants défunts d’une vieille femme. Dans une vidéo présentée également dans cette exposition, on la voit allongée dans son lit. Ici en revanche, elle a disparu. Eros comme rêve intemporel ...


Dernière édition par hilde le Mar 8 Déc 2009 - 18:45, édité 1 fois
avatar
aminerale
Blablateur professionnel
Blablateur professionnel

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par aminerale le Mar 8 Déc 2009 - 16:19

Merci, pour les explications Hilde.
J'aime beaucoup ton analyse aussi Carole.
J'avais aussi vu que c'était un lit d'hôpital, mais ne voyais pas comment le lier aux papillons. "ich habe Schmetterlinge im Bauch" très intéressant.

Pour ta question sur la mort avec les enfants : Oui, et c'est important. Car la mort fait partie de la vie. Si il y a bien une seule chose dont on est surs, c'est qu'un jour on va mourrir !
Lorsque ma grand -mère est morte, mon fils avait 3 ans et je lui ai lu un livre venant de la collection "Tom" chez gallimard je crois. Ca a aidé à comprendre. J'avais utilisé cette collection lors d'une hospitalisation pour arriver à lui en parler avant et après !
L'année dernière, à la bibliothèque, nous avons lu un livre intitulé Ahmed sans abri. Donc Ahmed est SDF, un petit garçon voit tous les jours et il le trouve très grand, très impressionnant. Puis un jour, plus de Ahmed. Le petit garçon l'imagine dans le desert devenu roi. La dernière page ets un extrait de journal où il est dit qu'en cet hiver de très nombreux SDF sont morts de froid. Pour les enfants, cette page a été beaucoup moins dérangeante que pour les adultes.
Je sais que les enfants avaient travaillé sur des livres parlant de la mort en classe, mais je en sais plus lesquels.
Un autre livre auquel je pense, c'est Mon oncle.
Oups, c'est l'heure des mamans !

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Mer 9 Déc 2009 - 17:36

Alors vous vouez quoi maintenant?

Des propositions?

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Dim 13 Déc 2009 - 9:44

bonjour me voilà
jai pas lu
sauf que ça parle damoureux
je repars mais je reviendrai! hilde moblige!!!
biz

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Dim 13 Déc 2009 - 11:28

étudine a écrit:bonjour me voilà
jai pas lu
sauf que ça parle damoureux
je repars mais je reviendrai! hilde moblige!!!
biz

Youpi hop lala!
La revoila!



Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Dim 13 Déc 2009 - 12:47

Super Etudine avec nous! Bien contente de poursuivre nos discussions artistiques avec Toi!!!

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Dim 13 Déc 2009 - 14:05

Et si on parlait peinture!

Je viens de découvrir:
Fabienne Verdier

"Ascèse no 1", 2006
encre noire et lavis
125 x 228 cm


"Branche en cinabre"


"Pierres de méditation bleu sur calligraphie cobalt", Installation Taiwan, 1997


"Nous avons l'éternel en nous, la vie, de manière incessante" Fabienne Verdier


Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Dim 13 Déc 2009 - 15:01

SALUT CARO ET HILDE
BEN LA 1E EST PAS MAL
LE BLEU DE LAUTRE AUSSI

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Lun 14 Déc 2009 - 19:51

Si vous voulez savoir plus sur cette artiste extraordinaire, voici un lien ver le site de Radio Suisse romande sur lequel on peu écouter une interview.

http://info.rsr.ch/fr/points-forts/Fabienne_Verdier_entre_ciel_et_terre.html?siteSect=2011&sid=8597961&cKey=1199707471000

Cette artiste a passé 10 ans en Chine ou elle a appris la calligraphie chinoise. Une fois de retour en Europe elle a conçu un système d'un pinceau de 2 mètres de haut, mobile, qui pèse 70 kg accroché au plafond de son atelier. Elle peint d'abord sur un support assez solide un fond à la manière de maîtres hollandais qu'elle admire, avec plusieurs couches de glacis transparent et avec beaucoup de soin. Et quand elle a fini le fond elle le pose sous son pinceau mobile et en quelques secondes et un coup de main elle passe alors ce geste qu'elle a appris en petit sur son travail. Je trouve ça époustouflant. Car cela implique pouvoir se détacher de son travail de maîtrise pour laisser une place aussi aux hasard! Pour elle, avec ce geste elle insuffle la vie à ses tableau de la vie à la matière.

Son travail me touche énormément.


Dernière édition par hilde le Lun 14 Déc 2009 - 21:01, édité 1 fois

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Lun 14 Déc 2009 - 20:56

merci cest top

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Mar 15 Déc 2009 - 20:53

bonjour rien à dire



suis dans du fernand leger

un truc immense à lhuile

jinvente les couleurs

bon jai du mal à le finir

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Jeu 17 Déc 2009 - 12:56

Oui interessant ce travail de Fabienne VERDIER; du coup j'ai acheté son livre "passagère du silence" sur son expérience en Chine et ce sera ma lecture pendant ces vacances de Noël! Si vous êtes sages, vous aurez quelques extraits significatifs ou phrases méditatives.
Elle dit: " si je souhaite représenter un bourgeon je tente d'intérioriser l'esprit du bourgeon pour le recréer d'un trait de pinceau."
Etudine, Qu'est ce qui te plaît chez Fernand Léger?

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Dim 20 Déc 2009 - 10:19

Je suis comme Carole: pas très fan de Leger. Je me suis toujours dit qu'il faut être français pour aimer ses toiles bleu blanc rouge...
Tu nous explique comment on fait des grand format avec les élèves, s'il te plait? Le support au mur ou au sol?
Alors, un autre artiste qui a exposé au Louvre:

JEAN MICHEL ALBEROLA

Jean-Michel Alberola, Vous avez le bonjour de Marcel, 2002
Mur peint réalisé in situ au Musée national d'art moderne en 2007 (Centre Pompidou)





????


"Ce qui m’a toujours fasciné est le jeu qui consiste à raconter une histoire à quelqu’un, qui va la
répéter à son tour, etc. C’est cette perte relative de la phrase initiale, cette transformation qui fait
que l’histoire du début va continuer à vivre en même temps et à mourir." J.M. Alberola

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Lun 21 Déc 2009 - 14:46

salut fernand leger ben cest les musiciens
jaime peindre des musiciens
jai mis mes couleurs à moi pas du tout bleu bl rouge

avec les gamins en tres grand ..oui ..jaccroche un immense papier de récup 2m sur 2m au mur

les petis sont plat ventre
les grands levent le bras

les doués je donne un pinceau fin

les pas doués je donne un ptit rouleau avec acrylique multicolore ils le roulent den haut en bas ça fait deja les colonnes(on fait une villa galloromaine pour une expo)

à la rentée cest la mosaique du sol
aie !!ça minquiète pour mon dos et pour mon imagination qui pourra moins créér

sinon ben la je devais faire un moulin jai pris un immense carton jai fait une forme de maison au cutter et pris 2 bandes pour les helices

et hop de la bombe dorée de lacrylique pleins de rectangles pour simuler les briques cest hyper facile..cest les 2 ptits handicapés qui lont fait

et hop monsieur brico de lécole ma fixé les helices à la visseuse!!

bon jme la péte pas trop là?

rien pigé à arberola!

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Lun 21 Déc 2009 - 15:46

Je n'ai pas tout pigé, mais tu semble gérer!
Alberola, normale que tu ne comprends rien: c'est fait pour! Lis ceci:


Peintre associé à la Figuration libre,
Jean-Michel Alberola interroge l'idée «de la fin de la peinture» chère
au XXème siècle, au travers de toiles et d'oeuvres peintes à-même le
mur. En effet, dans les années 80, Jean-Michel Alberola était
préoccupé, comme d’autres peintres de sa génération, par le devenir de
la peinture et la pertinence de sa pratique.
Pour Jean-Michel Alberola, la seule façon de rendre une pratique
picturale pertinente aujourd’hui est de la remettre dans les choses du
monde. Alberola poursuit une perspective essentielle de son travail :
engager sa peinture dans un rapport dialectique au réel, inscrire sa
pratique dans le devenir de l’histoire. Alors l’image cesse d’être
immédiatement lisible
en s’ouvrant à l’opacité du monde.

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Mar 22 Déc 2009 - 9:57

Est ce que tu sais ce qu'il a présenté comme peintures au milieu des oeuvres du Louvre? pas trop le temps de chercher en ce moment; je reprendrai à la rentrée.
Bonnes fêtes à toutes et à tous et VIVE L'ART!!! Je vous souhaite plein d'expos pour l'année prochaine et de jolies découvertes qui vous feront vibrer!

Invité
Invité

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Invité le Mar 22 Déc 2009 - 14:09

a toi aussi carole!!
ben hilde jy pige encore moins!!
mais bon au moins ça change de lordinaire!!

Contenu sponsorisé

Re: discussion sur l'art contemporain

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 14:46