PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Partagez

Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Mer 6 Avr - 8:48

OK en fait ça dépend si l'enfant est reconnu officiellement handicapé. C'est ce que j'avais compris, merci Marie !

Invité
Invité

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Invité le Mer 6 Avr - 9:40

ok merci beaucoup pour les infos, donc PAI tant que pas de suivi MDPH...
avatar
Jibé
Blablateur bavard
Blablateur bavard

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Jibé le Lun 2 Mai - 11:35

je viens de trouver ça dans : PPRE(programme personnalisé de réussite éducative), BROCHURE D’AIDE POUR
LES ÉCOLES

C'est très complet, mais désolé pour la mise en page, ça ne marche pas comme je veux Rolling Eyes
Je ne mets pas tout car il y en a pas mal, juste ce qui rentre dans la question PAI/PPS

Le
projet d’aide spécialisée
Mis en place par le maître E ou le maître G, le
projet d'aide spécialisée « donne lieu à un document écrit. Ce document
décrit les éléments qui caractérisent la situation de l'élève, énonce les
objectifs visés, prévoit la démarche et les supports qui vont organiser
l'action, donne une estimation de sa durée, indique les modalités de son
évaluation. La réalisation du projet intègre au fur et à mesure les
transformations des conduites de l'enfant et les ajustements nécessaires à
cette évolution. Celle-ci doit toujours pouvoir donner lieu à une communication
sous une forme adaptée aux différents interlocuteurs concernés (maîtres de la
classe, parents, élèves eux-mêmes, autres intervenants, autorités académiques,
etc.). Les parents sont régulièrement informés des bilans et des propositions
de modification, de poursuite ou d'arrêt du projet. » [1]


Le PAI (projet d’accueil individualisé)« Le
projet d’accueil individualisé (PAI) est avant tout une démarche d’accueil
résultant d’une réflexion commune des différents intervenants impliqués dans la
vie de l’enfant malade. Il a pour but de faciliter l’accueil de cet enfant mais
ne saurait se substituer à la responsabilité des familles.
Le rôle de chacun et la complémentarité des
interventions sont précisés dans un document écrit. Celui-ci associe l’enfant
ou l’adolescent, sa famille, l’équipe éducative ou d’accueil, les personnels de
santé rattachés à la structure, les partenaires extérieurs et toute personne
ressource. Ce document organise, dans le respect des compétences de chacun et
compte tenu des besoins thérapeutiques de l’enfant ou de l’adolescent, les
modalités particulières de la vie quotidienne dans la collectivité et fixe les
conditions d’intervention des partenaires. Sont notamment précisés les
conditions des prises de repas, interventions médicales, paramédicales ou de
soutien, leur fréquence, leur durée, leur contenu, les méthodes et les aménagements
souhaités.
Le projet d’accueil individualisé définit les
adaptations apportées à la vie de l’enfant ou de l’adolescent durant l’ensemble
de son temps de présence au sein de la
collectivité. Il indique notamment les régimes alimentaires, aménagements d’horaires,
les dispenses de certaines activités incompatibles avec sa santé et les
activités de substitution qui seront proposés.
Il est mis au point, à la demande de la famille, ou en
accord et avec la participation de celle-ci, par le directeur d’école, le chef
d’établissement, ou le directeur de l’établissement ou du service d’accueil
d’enfants de moins de six ans :
- à partir des besoins thérapeutiques, précisés dans
l’ordonnance signée du médecin qui suit l’enfant dans le cadre de sa
pathologie, adressée sous pli cacheté au médecin de l’institution ou désigné
par la collectivité d’accueil et mis à jour en fonction de l’évolution de la
maladie ;
- en concertation étroite avec, selon le cas, le médecin
scolaire, de la PMI, ou le médecin et l’infirmier(ère) de la collectivité
d’accueil. Selon la nature du trouble de santé, il appartient au médecin
prescripteur d’adresser au médecin de la collectivité, avec l’autorisation des
parents :
- l’ordonnance qui indique avec précision le médicament
qu’il convient d’administrer : nom, doses et horaires ;
- les demandes d’aménagements spécifiques qu’il convient
d’apporter dans le cadre de la collectivité ;
- la prescription
ou non d’un régime alimentaire.
C’est à partir de ces éléments que le PAI sera rédigé avec
le médecin qui y associera l’infirmier(ère) désigné(e) de la collectivité.
Le protocole d’urgence est joint dans son intégralité au
PAI. Dans le cadre scolaire, ce document précise comment, en cas de périodes
d’hospitalisation ou de maintien à domicile, les enseignants de l’école ou de
l’établissement d’origine veilleront à assurer le suivi de la scolarité en
conformité avec les recommandations données dans la circulaire n° 98-151 du 17
juillet 1998, relative à l’assistance pédagogique à domicile en faveur des
enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue
période. »[sup][2][/sup]


Le
projet personnalisé de scolarisation (PPS)

Il
succède au PPIS (projet individualisé d'intégration scolaire dont la CCPE (qui
n’existe plus depuis le 1er janvier 2006) était garante.


Il
est défini dans la loi
[3]: En fonction des résultats de l'évaluation, il
est proposé à chaque enfant handicapé un parcours de formation qui fait l'objet
d'un projet personnalisé de scolarisation assorti des ajustements nécessaires
en favorisant, chaque fois que possible, la formation en milieu scolaire
ordinaire. Le projet personnalisé de scolarisation constitue un élément du plan
de compensation prévu dans le code de l'action sociale et des familles. Il
propose des modalités de déroulement de la scolarité coordonnées, avec les
mesures permettant l'accompagnement de celle-ci figurant dans le plan de
compensation.


ll
est défini dans le décret sur les dispositifs d’aide et de soutien pour la
réussite des élèves à l’école
[4]:
Le projet personnalisé de scolarisation de l’élève est élaboré par l’équipe
pluridisciplinaire d’évaluation, à l’issue d’une évaluation de ses compétences
et de ses besoins, ainsi que des mesures effectivement mises en œuvre. Des
adaptations pédagogiques et des aides spécialisées sont mises en œuvre pour les
élèves présentant un handicap ou un trouble de la santé invalidant. Suivant la
nature ou la spécificité des besoins, diverses interventions peuvent être
prévues dans le PPS : celles des maîtres des classes fréquentées par
l’élève, celles des maîtres spécialisés, éventuellement au sein de dispositifs
adaptés, ou celles de spécialistes extérieurs à l’école.


Il est défini dans le décret sur le parcours de
formation des élèves présentant un handicap
[5] :
Si l’équipe éducative d’une école souhaite qu’un projet personnalisé de
scolarisation soit élaboré pour un élève, le directeur de l’école en informe
les parents pour qu’ils en fassent la demande. Il leur propose de s’informer
des aides qui peuvent être apportées dans le cadre de ce projet auprès de
l’enseignant référent affecté sur le secteur dont dépend l’école. Si les
parents, ne donnent pas suite dans un délai de 4 mois, l’inspecteur d’académie
informe de la situation de l’élève la maison départementale des personnes
handicapées qui prend toutes mesures utiles pour engager un dialogue avec les
parents. L’équipe pluridisciplinaire élabore le
projet personnalisé de scolarisation de l’enfant, à la demande de ses parents,
et après avoir pris connaissance de son projet de formation, élément du projet
de vie. Avant décision de la commission (la CDA, la commission
des droits et de l’autonomie)
, le projet personnalisé de scolarisation
est transmis aux parents.


Le projet personnalisé de scolarisation définit
les modalités de déroulement de la scolarité et les actions pédagogiques,
psychologiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales répondant aux
besoins particuliers de l’élève présentant un handicap.


Si nécessaire, le projet personnalisé de
scolarisation est révisé à la demande de la famille ou de l’équipe éducative de
l’école concerné. Hormis les aménagements prévus dans le cadre du projet
individualisé, la scolarité de l’élève se déroule dans les conditions
ordinaires.


Il est enfin défini par une circulaire relative à
la mise en œuvre et au suivi du projet personnalisé de scolarisation[6]
qui reprend ces différents éléments.










[1]
Circulaire n °2002-113 du 30 avril 2002, BO
n° 19 du 9 mai 2002 : http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/default.htm
[2]

« Accueil en
collectivité des enfants et des adolescents atteints de troubles de la santé
évoluant sur une longue période
», circulaire n° 2003-135 du 8
septembre 2003, BO n°34 du 18
septembre 2003 : http://www.education.gouv.fr/bo/2003/34/MENE0300417C.htm
[3]

Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la
participation et la citoyenneté des personnes handicapées : http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=SANX0300217L
[4]

Décret n ° 2005-1014 du 24 août 2005, BO
n° 31 du 1er septembre 2005: http://www.education.gouv.fr/bo/2005/31/mene0501635d.htm
[5]

Décret
n° 2005-1752 du 30 décembre 2005, BO n° 10 du 9
mars 2006 : http://www.education.gouv.fr/bo/2006/10/MENE0502666D.htm
[6]

Circulaire n°2006-126 du 17 août 2006, BO
n°32 du 7 septembre 2006 : http://www.education.gouv.fr/bo/2006/32/MENE0602187C.htm
avatar
elvenn
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par elvenn le Sam 14 Mai - 21:34

Juste une précision : PPRE = ancien PPAP (Programme personnalisé d'aide et de progrès) au cas où vous trouviez ce type d'abréviation....

Invité
Invité

PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Invité le Ven 20 Mai - 12:14

Si cela peut vous intéresser, je peux vous proposer un petit topo sur ces trois démarches pour lesquelles j'ai eu la chance d'avoir un aperçu sur le terrain. Et donc ce qu'il en était concrètement !

Dans un premier temps, un peu de théorie pour vous (re)mettre dans le bain. Que signifient donc ces termes ?


  • PPS : Projet Personnalisé de Scolarisation
    Il s'agit d'un élément du parcours de formation d'un enfant en situation d'handicap pour lequel sa scolarisation doit être assurée dans les meilleures conditions possibles
  • PPRE : Programme Personnalisé de Réussite Éducative
    Intervient lorsque certaines compétences et connaissances du socle commun ont de grosses difficultés à être acquises par l'élève
  • PAI : Projet d'accueil individualisé
    Intéresse l'élève à la scolarisation sans la mise en place d'aménagements importants. Néanmoins, il s'applique aux élèves aux besoins spécifiques

Je préviens de suite en disant que je suis loin d'avoir la science infuse à ce sujet, mais qu'entre mon passage en école et au collège, j'ai été confronté à ces trois dispositifs.

1) PPS

Il s'agissait d'une élève présentant des troubles importants des fonctions cognitives et dont l'objectif était de pouvoir l'accueillir de façon différenciée afin de lui permettre de suivre partiellement un cursus scolaire ordinaire. Elle était ainsi accueillie le matin en CLIS (Classe d'Intégration Scolaire) et l'après-midi en classe de CE1.

Pour la petite remarque, sachez qu'il existe 4 types de CLIS :


  1. CLIS 1 -> Troubles importants des fonctions cognitives
  2. CLIS 2 -> Déficience auditive grave ou surdité
  3. CLIS 3 -> Déficience visuelle grave ou cécité
  4. CLIS 4 -> Handicap moteur ou maladie chronique et invalidante, troubles du langage
A chaque CLIS se retrouve un enseignant spécialisé titulaire du CAPA-SH (Certificat d'Aptitude Professionnelle pour des Aides spécialisées, des enseignements adaptés et la scolarisation d'élèves en situation d'handicap) [2004 dans la chronologie du système éducatif français].

Dans ce cas-là, il s'agissait d'une CLIS 1. Le matin elle était ainsi accueillie par une maître D (enseignant spécialisé en troubles importants des fonctions cognitives) et une AVS (Auxiliaire de vie scolaire). L'après-midi, elle intégrait une classe de CE1 normale : la PE effectuait une différenciation pédagogique mais la valorisait toujours en tant qu'élève de sa classe.
Dans une séance de lecture à laquelle j'assistais, cette différenciation prenait la forme de tutorat où pour répondre à des questions de compréhension, elle effectuait une dictée à l'adulte après avoir discuté du texte avec une camarade.

2) PPRE

Dans cette classe de CE1, un PPRE était proposé aux parents d'un élève. A noter qu'un tel dispositif ne peut se faire qu'avec l'accord de tous les acteurs concernés (PE, élève, parents, et conseil de cycle).

Il s'agit dans un premier temps de situer le parcours scolaire de l'élève, ses résultats aux évaluations locales, départementales ou nationales en maîtrise de la langue et en mathématiques et de faire figurer l'observation de l'enseignant (difficultés observées motivant le PPRE et aussi les points forts de l'élève).

Suivent alors un entretien avec l'élève, puis avec les parents et l'élève et enfin l'avis et la décision du conseil de cycle. Un objectif prioritaire est alors retenu pour le programme en cas de validation.

Il est intéressant dans une telle démarche d'avoir une phase de dialogue privilégiée avec l'élève seul mais aussi une autre avec ses parents. Si les parents n'adhèrent pas à la démarche ou ne veulent pas s'impliquer dedans, un PPRE ne peut exister.

J'ai juste assisté à l'entretien avec les parents et l'élève discutant des propositions de la PE afin qu'il puisse acquérir le premier palier du socle commun.

3) PAI

Ca se passe au collège cette fois-ci. Il fut mis en place à la demande du chef d'établissement lorsqu'après de nombreux retours de la part d'enseignants, il s'est avéré qu'un élève au contexte social et familial très difficile, mais ayant un très bon potentiel, ne voyait dans les cours qu'une façon de se mettre en avant en provoquant les enseignants et perturbant intentionnellement les cours.

Je ne fus bien sûr pas épargné par cet élève même si la possibilité de dialogue était possible.

Le PAI fut donc proposé aux parents qui ont accepté et qui consistaient de définir avec l'élève des objectifs précis visant à l'empêcher de continuer son décrochage scolaire. Il a eu donc un emploi du temps aménagé afin de continuer partiellement les cours et d'aller à la rencontre de différents intervenants permettant de l'intégrer à la vie scolaire.

J'ai eu un exemplaire de ce PAI signalant les objectifs qu'il devait atteindre. C'est seulement sur mon initiative que j'ai effectué une pédagogie différenciée avec lui. J'avais en effet l'occasion de l'intéresser davantage à ma matière puisqu'il ne venait qu'en demi-groupe et non en classe entière.




Voilà pour le roman lol!
avatar
Tam
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Tam le Ven 20 Mai - 14:58

bcp, ça aide à comprendre !!
avatar
vixine92
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par vixine92 le Ven 20 Mai - 15:23

J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi dans le cas dont tu parles un PAI a été mis en place. Le PAI concerne en théorie les enfants atteint de maladies chroniques (allergies ou diabète par exemple) ou de maladies nécessitant des adaptations diverses (organisation des soins, dispenses de certaines activtiés, aménagements d'horaires). Le PAI est "conclu" entre les parents, l'école et le médecin scolaire à la différence du PPS qui passe par la maison départementale du handicap.
Ton exemple me semble atypique voir peut conforme à l'idée de départ de ce dispositif. Je me permet de te conseiller de ne pas l'évoquer. Mieux vaut rester basique ... et se contenter de parler d'allergies ou de diabète ! Wink
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Ven 20 Mai - 15:35

Merci pour ces exemples concrets qui en plus m'ont fait m'appercevoir que j'avais zappé une petit subtilité !

=> Petite précision pour le PAI, j'étais surprise pq je pensais qu'il ne concernait que les
enfants atteints de pathologies chroniques, d’allergies, d’intolérance
alimentaire, de troubles spécifiques du langage, … mais il peut être élargi aux enfants
présentant des difficultés d’apprentissage liées à la socialisation, le rapport
à l’école, l’apprentissage au rapport à la règle.

avatar
Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Ven 20 Mai - 15:36

vixine92 a écrit:J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi dans le cas dont tu parles un PAI a été mis en place. Le PAI concerne en théorie les enfants atteint de maladies chroniques (allergies ou diabète par exemple) ou de maladies nécessitant des adaptations diverses (organisation des soins, dispenses de certaines activtiés, aménagements d'horaires). Le PAI est "conclu" entre les parents, l'école et le médecin scolaire à la différence du PPS qui passe par la maison départementale du handicap.
Ton exemple me semble atypique voir peut conforme à l'idée de départ de ce dispositif. Je me permet de te conseiller de ne pas l'évoquer. Mieux vaut rester basique ... et se contenter de parler d'allergies ou de diabète ! Wink

Je vois que je ne suis pas la seule à avoir zappé une petite subtilité sur le PAI Wink

Invité
Invité

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Invité le Ven 20 Mai - 15:38

Je pensais tout comme vous pour le PAI mais comme le dit Circé, le cas présenté fait partie de la seconde partie qu'elle évoque Wink

Mon principal conseille justement de l'évoquer si je tombe sur ce sujet à l'oral car au collège nombreux sont les PAI réalisés dans ce genre de cas.
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Ven 20 Mai - 15:51

Par contre, je m'interroge du coup sur la différence entre PAI et PPRE, quand mettre en place l'un plutôt que l'autre ?

Invité
Invité

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Invité le Ven 20 Mai - 15:55

Le PPRE c'est vraiment par rapport au socle commun quand on sonne l'alarme car l'élève à vraiment du mal à obtenir les clés de la langue française et des mathématiques principalement. On va définir en objectif prioritaire ce qu'il est essentiel à l'élève pour qu'il arrive à franchir les différents paliers du socle.

Le PAI que ce soit dans les cas généraux cités plus haut ou celui où j'ai eu affaire, c'est vraiment par rapport à l'intégration scolaire, dans le sens permettre à l'élève de suivre dans des conditions adaptées son cursus scolaire.
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Ven 20 Mai - 16:15

OK PPRE c'est plus un pb vis-à-vis des connaissances alors qu'un PAI sera plus rapport au comportement.
Merci !!!
avatar
vixine92
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par vixine92 le Ven 20 Mai - 16:21

Alors j'ai totalement zappé cet aspect là ... mais surtout je ne trouve pas d'infos allant dans votre sens ...

Oui, je suis comme St Thomas, je vérifie toujours ce qu'on me dit ! lol!
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Ven 20 Mai - 16:38

J'avoue ne pas pouvoir te donner ma source pq c'est une info que j'ai retrouvé dans mes fiches...
Mais doit bien y avoir qq chose d'officiel qq part sur eduscol ou un site dans le genre scratch

J'ai trouvé ça mais c'est pas de l'officiel officiel : http://www.ien-guyancourt.ac-versailles.fr/IMG/pdf/PPAP-PPRE-PAI-PPS_definitif.pdf
avatar
vixine92
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par vixine92 le Ven 20 Mai - 17:00

Merci !
J'ai rien trouvé dans le code de l'éducation ...
En gros, il y a PPS si la maison départementale de l'handicap intervient et que l'enfant a une reconnaissance handicap. Il y PAI dans les autres cas de problème de santé, de handicap non reconnus ou en cours de reconnaissance (démarches souvent longues pour toutes les dys) ou de troubles de l'apprentissage.

Invité
Invité

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Invité le Ven 20 Mai - 17:28

Nous à l'école l'an dernier, un élève avait un PAI demandé par les parents et le médecin traitant, que l'on appelait le "PAI banane" oui oui...à la récréation du matin, un élève de CE1 devait manger une banane.....(en gros c'est la mère qui voulait ça pour son fils et le médecin a signé pour par être emmerdé parce que ça lui coûtait rien) mais le gamin était trop géné de devoir manger sa banane alors qu'on a pas le droit au goûter dans la cour le matin...du coup il restait dans la classe manger sa banane puis il sortait...c'est exceptionnel quand même comme PAI Bon, cette année, ça n'a pas été redemandé (heureusement pour lui !!)
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Ven 20 Mai - 17:47

Enorme Emy !!! Shocked

Oui j'ai compris comme toi Vixine.
avatar
Jibé
Blablateur bavard
Blablateur bavard

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Jibé le Ven 20 Mai - 18:23

Merci bp Syae pour ton témoignage, c'est précieux,
j'ai été comme Circé & Vixine, surpris par le PAI lié au comportement de l'élève

du coup j'ai été cherché ce que j'ai dessus et je copie ci-dessous,
Il s'agit de la brochure d'aide pour les écoles, du MEN
il n'est pas question de comportement,
mais comme il est dit que c'est pour des enfants de moins de 6 ans,
je me demande si ce PAI dont tu parles n'existe sous cette forme qu'au collège ...

voilà le lien :
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/34/MENE0300417C.htm

« Le projet d’accueil individualisé (PAI) est avant tout une démarche d’accueil
résultant d’une réflexion commune des différents intervenants impliqués dans la
vie de l’enfant malade. Il a pour but de faciliter l’accueil de cet enfant mais
ne saurait se substituer à la responsabilité des familles.

Le projet d’accueil individualisé définit les
adaptations apportées à la vie de l’enfant ou de l’adolescent durant l’ensemble
de son temps de présence au sein de la
collectivité. Il indique notamment les régimes alimentaires, aménagements
d’horaires, les dispenses de certaines activités incompatibles avec sa santé et
les activités de substitution qui seront proposés.

- à partir des besoins thérapeutiques, précisés dans l’ordonnance signée du
médecin qui suit l’enfant dans le cadre de sa pathologie, adressée sous pli
cacheté au médecin de l’institution ou désigné par la collectivité d’accueil et
mis à jour en fonction de l’évolution de la maladie ;

- l’ordonnance qui indique avec précision le médicament qu’il
convient d’administrer : nom, doses et horaires ;
- la prescription
ou non d’un régime alimentaire.

Le protocole d’urgence est joint dans son intégralité au
PAI. Dans le cadre scolaire, ce document précise comment, en cas de périodes
d’hospitalisation ou de maintien à domicile, les enseignants de l’école ou de
l’établissement d’origine veilleront à assurer le suivi de la scolarité en
conformité avec les recommandations données dans la circulaire n° 98-151 du 17
juillet 1998, relative à l’assistance pédagogique à domicile en faveur des
enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue
période. »

Invité
Invité

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Invité le Lun 23 Mai - 18:07

Appuyez-vous surtout sur mes exemples de PPS et PPRE si le cas du PAI embrouille plus qu'autre chose :o

Je dispose d'un PPRE vierge que je ne peux faire diffuser (promesse à mon amie PE ^^) mais je peux vous détailler plus amplement son contenu si besoin.

Pour le PPS, j'ai oublié de préciser que j'ai eu la chance de "suivre" l'élève en question en classe de CLIS et en CE1. Donc j'ai pu voir ce qui se passait des deux côtés. La maître D m'a énormément apporté et je peux faire partager ce savoir sans problème !
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Lun 23 Mai - 21:34

Syae ça m'intéresse bien de savoir plus exactement comment ça se passe avec un maitre D ? il prend l'élève seul ? comment sont choisis les matières, exos qu'ils font ensemble ?
avatar
Marie
Admin
Admin

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Marie le Lun 23 Mai - 21:41

Circé a écrit:Syae ça m'intéresse bien de savoir plus exactement comment ça se passe avec un maitre D ? il prend l'élève seul ? comment sont choisis les matières, exos qu'ils font ensemble ?

Le maitre D est un maitre de CLIS Wink il est spécialisé dans les troubles des fonctions cognitives.
Il a donc sa classe (12 élèves max), et ses élèves doivent etre "inclus" dans les classes dites "normales" sur différents temps dans la semaine, avec aide d'AVS (ou non). .
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Lun 23 Mai - 22:16

Marie a écrit:
Circé a écrit:Syae ça m'intéresse bien de savoir plus exactement comment ça se passe avec un maitre D ? il prend l'élève seul ? comment sont choisis les matières, exos qu'ils font ensemble ?

Le maitre D est un maitre de CLIS Wink il est spécialisé dans les troubles des fonctions cognitives.
Il a donc sa classe (12 élèves max), et ses élèves doivent etre "inclus" dans les classes dites "normales" sur différents temps dans la semaine, avec aide d'AVS (ou non). .

Ok ! pardon, j'ai mélangé avec les maîtres G et E qui sont RASED. Eux ils prennent bien les élèves un par un ?
Et donc il faut être D ou A, B, C (j'ai relu ma fiche Wink ), pour être maitre dans une CLIS. Ca n'existe pas des maîtres "tout court" qui enseignent en CLIS ?
avatar
vixine92
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par vixine92 le Lun 23 Mai - 23:02

Il y a des maitres 'tout court" qui sont parachutés dans une CLIS comme en SEGPA si personne ne détenant le CAPA-SH n'a demandé le poste. Wink Rolling Eyes


Le maitre E travaille essentiellement sur le "statut d'élève". C'est une aide à dominante pédagogique. Il va aider les élèves à maitriser les outils et méthodes de travail, prendre conscience de ses réussites pour reprendre confiance en lui ... Il travaille avec un petit groupe d'élève dans ou en dehors de la classe.
Il a aussi un rôle de conseil pour les PE qui en ont besoin et participe à l'élaboration des PAI et PPRE.

Le maitre G travaille essentiellement avec les enfants en difficulté scolaire ou relationnelle. C'est une aide à dominante rééducative. Il vise a redonner à l'enfant l'envie de devenir élève et le goût d'apprendre. Il travaille en aide individualisée ou en petit groupe.
Il participe à l'élaboration des PAI et PPRE.
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Circé le Mar 24 Mai - 9:29

Merci Vixine pour ces précisions !

Invité
Invité

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Invité le Mar 24 Mai - 9:51

Si Vixine n'a pas son concours, moi j'dis qu'on s'ra pas des masses à l'avoir!!!
Sinon, peut-on mettre des PAI en place pour des élèves avérés dys-??? Je ne crois pas mais je voulais en avoir le coeur net!!!

Contenu sponsorisé

Re: PPS / PPRE et PAI : retours d'expériences !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 8:12