Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Partagez

Invité
Invité

Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Invité le Jeu 26 Mai - 16:58

J'ai vraiment pas le temps là tout de suite de débattre dessus, mais je m'y mets rapidement (il y a des sujets dont on a déjà parlé) :

1- Sanction/punition + informatique (elle n'a pas donné de détails mais bon on peut imaginer)

2- la gratuité de l'école liste de fournitures scolaires
questions :

- sur la neutralité e l'école par rapport aux marques citées dans la liste, ils m'ont dirigée car au début, je ne voyais pas du tout les marques. ensuite la réponse a été facile

- réglementation par rapport à cette liste (que je ne connaissais pas) et ce qui est de la propriété propre, perso type trousse et ce qui est de la propriété collective (type peinture)


(alors y a un truc a lire d'ailleurs, que je n'ai pas encore lu : http://eduscol.education.fr/cid48577/fournitures-scolaires.html )

3- en fait, il y avait le texte etait une lettre d'un père critiquant la PE sur des multiples choses : ton employé, expressions trop compliquées ou non appropriées, menace de punitions.
Pour l'exposé, j'étais un peu perdue , mais j'ai dit que le PE avait un devoir d'exemplarité au niveau de son comportement et que son langage devait être adapté aux élèves.
Apres, une par une, j'ai repris les "accusations" et indiqué si oui ou non elles etaient acceptables. J'ai bien précisé aussi que la réaction dépendait de divers facteurs inconnus par exemple : comportement de l'élève lui-meme, rapport d'inspection etc.
Je me suis un peu embrouillée mais bon... on verra bien !!


4- Fraichement nommé dans une classe de cycle 3, vous trouvez dans l'armoire une série d'une trentaine d'exemplaires d'un roman de jeunesse qui vous parait bien adapté au niveau de votre classe. Comme vous voulez engager très vite vos élèves dans la lecture d'une oeuvre intégrale, vous distribuez ces exemplaires. Quelques jours plus tard, un père d'élève vient vous voir et vous fait part de son désaccord. Selon lui, le livre que vous avez donné à lire à vos élèves ne respecte pas le principe de laicité : il dénigre la religion catholique car le personnage du prêtre qui apparait dans le roman est continuellement tourné en dérision.

Comment réagissez vous ? comment analysez vous cette situation ?


5- Mon sujet cet aprèm: une maman écrit à l'enseignant pour se plaindre. Son fils est handicapé moteur, et en l'amenant à l'école elle a entendu l'ATSEm discuter de ses problèmes de santé avec une autre maman. Elle se demande vers qui se tourner.
Voilà voilà...


6- une maman vient trouver l'enseignant de son fils qui est aussi le directeur d'école. Elle lui explique, en larmes, qu'elle va partir chez sa mère dans le midi et emmener son fils avec elle car son mari la bat. Elle demande donc un certificat de radiation ainsi qu'une attestation disant que son fils a toujours été scolarisé normalement jusqu'ici mais qu'il semble perturbé depuis quelques temps (ce que l'enseignant a effectivement constaté). Le directeur/enseignant lui fournit les 2. Questions: Quelles règles administratives et déontologiques l'enseignant a-t-il enfreintes? Quelles solutions aurait-il pu proposer?

Suspect  Wink

Invité
Invité

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Invité le Jeu 26 Mai - 16:59

si quelqu'un a le temps de plancher dessus Wink idem si quelqu'un a le temps d'y ajouter d'autres sujets tombés en AFE??j'esayerai moi mais pas là tout de suite je suis en pleine mémorisation Cool
avatar
vixine92
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par vixine92 le Jeu 26 Mai - 21:25

Alors ce que j'ai lu et retenu à droite à gauche :
- Kermesse sur le temps scolaire. Un accident. Qui est responsable ?
- L'argent à l'école en lien avec le financement des sorties scolaires
- L'enfance en danger
- Participation de votre classe à un concours régional d'orthographe dont la finale sera télévisée (TV régionale). Gains individuels prestigieux pour les élèves.

Invité
Invité

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Invité le Ven 27 Mai - 16:47

Allez j'essaye de trouver des idées :

1- Sanction/punition + informatique (elle n'a pas donné de détails mais bon on peut imaginer)

sanction peut etre positive ou negative, reglement interieur de la classe, reglement interieur de l'ecole, sanctions connues des élèves.
punition parait plus injuste, c'est le PE seul qui punit, éviter les punitions écrites qui ont tendance à dénaturer ensuite le travail écrit scolaire, préférer les taches qui vont "réparer" la faute comme effectuer une corvée pour la classe, isoler l'eleve dans un coin de la classe ou dans une autre classe avec accord entre enseignant, ou le priver d'une partie de la récré, si enorme grosse faute, on en parle à l'IEN (zut je me rappelle plus de la procedure exacte pour un renvoi provisoire ou definitif??directeur puis IEN??)



2- la gratuité de l'école liste de fournitures scolaires
questions :

- sur la neutralité e l'école par rapport aux marques citées dans la liste, ils m'ont dirigée car au début, je ne voyais pas du tout les marques. ensuite la réponse a été facile

- réglementation par rapport à cette liste (que je ne connaissais pas) et ce qui est de la propriété propre, perso type trousse et ce qui est de la propriété collective (type peinture)


(alors y a un truc a lire d'ailleurs, que je n'ai pas encore lu : http://eduscol.education.fr/cid48577/fournitures-scolaires.html )



bon et bien on revient sur l'alloc versée par la municipalité pour chaque élève qui ne concerne pas la possession individuelle, c'est pour ça que le PE peut demander du materiel meme s'il va essayer de fournir le plus de choses possibles, malheureusement dépend du budget alloué aux affaires scolaires dans la commune...donc inegalités entre commune. On peut enchainer sur le partenariat avec la commune...j'ai pas grand chose d'autre a dire...

3- en fait, il y avait le texte etait une lettre d'un père critiquant la PE sur des multiples choses : ton employé, expressions trop compliquées ou non appropriées, menace de punitions.
Pour l'exposé, j'étais un peu perdue , mais j'ai dit que le PE avait un devoir d'exemplarité au niveau de son comportement et que son langage devait être adapté aux élèves.
Apres, une par une, j'ai repris les "accusations" et indiqué si oui ou non elles etaient acceptables. J'ai bien précisé aussi que la réaction dépendait de divers facteurs inconnus par exemple : comportement de l'élève lui-meme, rapport d'inspection etc.
Je me suis un peu embrouillée mais bon... on verra bien !!


bon nécessité déjà que le PE discute avec le parent, ensuite si le parent n'est vraiment pas content ce n'est pas au directeur qu'il doit ecrire mais à l'IEN qui est seul juge du travail du PE. Pour ce qui est du comportement du PE reste a savoir s'il est réel ou pas, s'il l'est on repart sur l'effet des punitions, sur la necessaire exemplarité du PE, sur la relation parents/PE/eleves


4- Fraichement nommé dans une classe de cycle 3, vous trouvez dans l'armoire une série d'une trentaine d'exemplaires d'un roman de jeunesse qui vous parait bien adapté au niveau de votre classe. Comme vous voulez engager très vite vos élèves dans la lecture d'une oeuvre intégrale, vous distribuez ces exemplaires. Quelques jours plus tard, un père d'élève vient vous voir et vous fait part de son désaccord. Selon lui, le livre que vous avez donné à lire à vos élèves ne respecte pas le principe de laicité : il dénigre la religion catholique car le personnage du prêtre qui apparait dans le roman est continuellement tourné en dérision.

Comment réagissez vous ? comment analysez vous cette situation ?


Ah...j'essaye de calmer le père?en lui disant que cette oeuvre est étudiée dans le but d'accroitre la culture des eleves, de travailler leur comprehension d'oeuvres intégrales, de travailler l'ironie, et qu'en aucun cas dans mes propos je ne denigrerais moi meme une quelconque religion par devoir de neutralité...apres j'enchaine sur la signification de la laicité, qui ne veut pas dire qu'on ne doit aps parler de religion ou etudier les faits religieux...d'autres idées?on peut enchainer sur els autres valeurs republicaines liberté et egalité pour meubler un peu...sur le fait qu'on peut feter les fetes si on y inclue pas de symbole religieux, sur l'interdiction de porter des signes religieux de façon ostentatoire, sur les derniere loi sur les accompagnateurs (zut on en est ou d'ailleurs ça a été voté ou pas??les accompagnateurs peuvent ils porter le voile au final ou pas??)


5- Mon sujet cet aprèm: une maman écrit à l'enseignant pour se plaindre. Son fils est handicapé moteur, et en l'amenant à l'école elle a entendu l'ATSEm discuter de ses problèmes de santé avec une autre maman. Elle se demande vers qui se tourner.
Voilà voilà...


alors l'ATSEM déjà a pour employeur la municipalité, la PE peut etre médiateur dans le probleme, il est évident qu'il faut en parler à l'ATSEM, elle se doit de respecter elle aussi le secret professionnel, il fuat rassurer la maman....après....quoi dire de plus??combler le temps en parlant de l'accueil des handicapés, de l'egalité de traitement??des droits de l'enfant? "le droit au respect et à une vie privée"???


6- une maman vient trouver l'enseignant de son fils qui est aussi le directeur d'école. Elle lui explique, en larmes, qu'elle va partir chez sa mère dans le midi et emmener son fils avec elle car son mari la bat. Elle demande donc un certificat de radiation ainsi qu'une attestation disant que son fils a toujours été scolarisé normalement jusqu'ici mais qu'il semble perturbé depuis quelques temps (ce que l'enseignant a effectivement constaté). Le directeur/enseignant lui fournit les 2. Questions: Quelles règles administratives et déontologiques l'enseignant a-t-il enfreintes? Quelles solutions aurait-il pu proposer?

alors là....est ce le directeur qui signe l'avis de radiation??n'y a t'il pas un passage par l'IEN? la j'avoue que je ne sais pas??je suis paumée sur ce sujet...son mari la bat elle, mais pas l'enfant apparemment donc doit il y avoir contact du procureur??peut etre quand meme signaler au service des situations preoccupantes (zut c'est comme ça que ça s'appelle??)
avatar
popsline
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par popsline le Ven 27 Mai - 16:48

Allez je me lance! Wink

Maryloukoum a écrit:J'ai vraiment pas le temps là tout de suite de débattre dessus, mais je m'y mets rapidement (il y a des sujets dont on a déjà parlé) :

1- Sanction/punition + informatique (elle n'a pas donné de détails mais bon on peut imaginer)

Parler de la différence entre sanction et punition, ce qui est interdit en matière de sanction, faire le lien avec les parents qui doivent être informés en cas de problème de comportement de leur enfant, après selon la situation dire ce qu'on aurait fait. Je ne vois pas le lien avec l'informatique. scratch scratch

2- la gratuité de l'école liste de fournitures scolaires
questions :

Ben t'as pas mis les questions!!

- sur la neutralité e l'école par rapport aux marques citées dans la liste, ils m'ont dirigée car au début, je ne voyais pas du tout les marques. ensuite la réponse a été facile

- réglementation par rapport à cette liste (que je ne connaissais pas) et ce qui est de la propriété propre, perso type trousse et ce qui est de la propriété collective (type peinture)


(alors y a un truc a lire d'ailleurs, que je n'ai pas encore lu : http://eduscol.education.fr/cid48577/fournitures-scolaires.html )

3- en fait, il y avait le texte etait une lettre d'un père critiquant la PE sur des multiples choses : ton employé, expressions trop compliquées ou non appropriées, menace de punitions.
Pour l'exposé, j'étais un peu perdue , mais j'ai dit que le PE avait un devoir d'exemplarité au niveau de son comportement et que son langage devait être adapté aux élèves.
Apres, une par une, j'ai repris les "accusations" et indiqué si oui ou non elles etaient acceptables. J'ai bien précisé aussi que la réaction dépendait de divers facteurs inconnus par exemple : comportement de l'élève lui-meme, rapport d'inspection etc.
Je me suis un peu embrouillée mais bon... on verra bien !!

Là encore sans les questions ni le texte c'est pas évident... Alors faire attention car on ne doit pas critiquer les collègues donc un peu piège comme sujet. Dire ce qui est contraire à l'éthique ou à la loi, pour les expressions trop compliquées expliquer qu'un des difficulté du métier vient du fait qu'il faut savoir mettre les savoirs à la portée des élèves et donc faire attention au langage utilisé, de plus la maitrise de la langue pour communiquer et enseigner est une des 10 compétences du PE.

4- Fraichement nommé dans une classe de cycle 3, vous trouvez dans l'armoire une série d'une trentaine d'exemplaires d'un roman de jeunesse qui vous parait bien adapté au niveau de votre classe. Comme vous voulez engager très vite vos élèves dans la lecture d'une oeuvre intégrale, vous distribuez ces exemplaires. Quelques jours plus tard, un père d'élève vient vous voir et vous fait part de son désaccord. Selon lui, le livre que vous avez donné à lire à vos élèves ne respecte pas le principe de laicité : il dénigre la religion catholique car le personnage du prêtre qui apparait dans le roman est continuellement tourné en dérision.

Comment réagissez vous ? comment analysez vous cette situation ?

Alors déjà ne pas donner le livre à lire sous prétexte qu'il est disponible en plusieurs exemplaires, penser à d'abord le lire, l'analyser afin de voir en quoi il est intéressant d'un point de vue pédagogique.
Rappeler que le principe de laïcité ne veut pas dire qu'on ne parle pas de religion à l'école mais qu'on n'émet pas d'opinion ni de jugement de valeur sur ces religions.
Après la dérision peut être un objet d'étude en littérature, mais il faut que les élèves apprennent à la traiter (pas hyper convaincue là...).
En tous cas le PE a une liberté pédagogique, il n'a pas à se justifier quant à ses choix pédagogique à partir du moment où il respecte les programmes et les textes officiels
Pas facile car on ne sait pas si le père à raison ou pas...



5- Mon sujet cet aprèm: une maman écrit à l'enseignant pour se plaindre. Son fils est handicapé moteur, et en l'amenant à l'école elle a entendu l'ATSEm discuter de ses problèmes de santé avec une autre maman. Elle se demande vers qui se tourner.
Voilà voilà...

Rappeler le principe de discrétion professionnelle. Je ne comprends pas, elle se demande vers qui se tourner pour faire quoi? scratch
Si c'est par rapport à son fils parler de l'enseignant référent, de la MDPH, de la CDA, des différentes orientations possibles, de la loi du 11 février 2005, etc. Je suis hors sujet là?? scratch scratch



6- une maman vient trouver l'enseignant de son fils qui est aussi le directeur d'école. Elle lui explique, en larmes, qu'elle va partir chez sa mère dans le midi et emmener son fils avec elle car son mari la bat. Elle demande donc un certificat de radiation ainsi qu'une attestation disant que son fils a toujours été scolarisé normalement jusqu'ici mais qu'il semble perturbé depuis quelques temps (ce que l'enseignant a effectivement constaté). Le directeur/enseignant lui fournit les 2. Questions: Quelles règles administratives et déontologiques l'enseignant a-t-il enfreintes? Quelles solutions aurait-il pu proposer?

Alors là... scratch scratch affraid
Peut être qu'il faut également la permission du père car on ne sait pas si ce que dit la mère est vrai... Après je pense qu'il peut donner les deux documents à condition qu'il ne dise pas que l'élève semble perturbé à cause du père qui bat sa mère car là il accuserait quelqu'un sans preuve...
Houlà pas facile celui là!!


Suspect Wink

vixine92 a écrit:Alors ce que j'ai lu et retenu à droite à gauche :
- Kermesse sur le temps scolaire. Un accident. Qui est responsable ?

Tout dépend de l'accident non? Si c'est sur le temps scolaire c'est l'enseignant titulaire de la classe qui est responsable des élèves. Et attention je crois que le mot "kermesse" a une connotation religieuse donc plutôt parler de "fête de fin d'année" ou de "fête de l'école".

- L'argent à l'école en lien avec le financement des sorties scolaires

L'enseignant ne doit pas s'occuper de tout ce qui est argent, pour les sorties scolaires rappeler les 3 catégories de sorties d'après la circulaire de 1999, préciser que les sorties obligatoires ne peuvent être payantes, qu'une participation peut être demandée aux familles pour les sorties non obligatoire mais qu'il faut faire en sorte qu'aucun élève ne puisse pas partir pour des raisons financières, parler de qui peut financer les sorties (conseil général, associations de parents d'élèves, fonds de la mairie, etc.).
- L'enfance en danger

Rappeler les procédures à suivre selon les cas (carences éducatives, maltraitance). Mais il me semble que ça varie d'une académie à l'autre...

- Participation de votre classe à un concours régional d'orthographe dont la finale sera télévisée (TV régionale). Gains individuels prestigieux pour les élèves.

Il faut demander un droit à l'image aux familles (mais qui le fait? Le PE ou la chaine télévisée?), il y a peut être un problème à soulever du côté du gain non? Sinon je ne vois pas trop là...


Voilà mes idées en gros et de façon rapide. N'hésitez pas à me dire si je dis des conneries, ou à compléter car c'est loin d'être complet!!

Pas évident en tous cas! affraid

Invité
Invité

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Invité le Ven 27 Mai - 16:53

- Kermesse sur le temps scolaire. Un accident. Qui est responsable ?

Si c'est sur le temps scolaire c'est l'école il me semble...mais euh comment tenir 10 minutes...

- L'argent à l'école en lien avec le financement des sorties scolaires

Euh...on peut dire qu'une sortie occasionnelle sans nuitée normalement (dites moi si je me trompe hein) doit etre gratuite, financée par l'ecole ou la cooperative (on peut blablater dessus, freinet , dons des parents, argent recolté lors des kermesses ou autre). En cas de nuitée on peut demander un soutien des parents....


- L'enfance en danger

Alors si on parle de maltraitance c'est en cas d'urgence on contacte le procureur sans en parler a personne pour ne pas compromettre l'enquete, s'il n'y a par urgence on peut en parler avec l'equipe peda en respectant le secret bien sur, directeur puis IEN puis service des situations preoccupantes...quoi d'autre?

- Participation de votre classe à un concours régional d'orthographe dont la finale sera télévisée (TV régionale). Gains individuels prestigieux pour les élèves.

euh c'est quoi des gains individuels prestigieux??de l'argent??dans ce cas ca va a la cooperative pas a l'ecole non??apres y a le droit a l'image, et sinon je ne sais pas quoi dire d'autre...
avatar
popsline
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par popsline le Ven 27 Mai - 16:55

Ah ben Ml on y a réfléchi en même temps! Laughing

Pour les accompagnateurs et les signes religieux je me suis posée la même question que toi, je ne sais pas si une loi est passée ou non finalement... scratch

Pour la question 5 attention nous on a pas de secret professionnel mais une discrétion professionnelle il me semble! Wink


L'avis de radiation c'est bien le directeur qui le fait, mais pour tes autres questions aucune idée!!

Invité
Invité

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Invité le Ven 27 Mai - 16:56

bon a nous 2 on a deja pas mal d'idées (et si j'ai mis les questions pour les fournitures nanmého!)

Mais ce serait bien si d'autres personnes intervenaient??parce que la les 10 minutes semblent difficiles...
avatar
popsline
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par popsline le Ven 27 Mai - 17:05

Maryloukoum a écrit:bon a nous 2 on a deja pas mal d'idées (et si j'ai mis les questions pour les fournitures nanmého!)

Mais ce serait bien si d'autres personnes intervenaient??parce que la les 10 minutes semblent difficiles...

Ah mais les questions ce sont les deux tirets qui suivent?? Je pensais que c'était tes idées, ben j'ai rien de plus à dire!!

Oui tenir 10min avec ça :
Ils vont quand même faire un effort et mettre des sujets avec plus de choses à dire hein! Du moins j'espère parce que sinon...
avatar
vixine92
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par vixine92 le Ven 27 Mai - 17:44

Maryloukoum a écrit:6- une maman vient trouver l'enseignant de son fils qui est aussi le directeur d'école. Elle lui explique, en larmes, qu'elle va partir chez sa mère dans le midi et emmener son fils avec elle car son mari la bat. Elle demande donc un certificat de radiation ainsi qu'une attestation disant que son fils a toujours été scolarisé normalement jusqu'ici mais qu'il semble perturbé depuis quelques temps (ce que l'enseignant a effectivement constaté). Le directeur/enseignant lui fournit les 2. Questions: Quelles règles administratives et déontologiques l'enseignant a-t-il enfreintes? Quelles solutions aurait-il pu proposer?

alors là....est ce le directeur qui signe l'avis de radiation??n'y a t'il pas un passage par l'IEN? la j'avoue que je ne sais pas??je suis paumée sur ce sujet...son mari la bat elle, mais pas l'enfant apparemment donc doit il y avoir contact du procureur??peut etre quand meme signaler au service des situations preoccupantes (zut c'est comme ça que ça s'appelle??)

C'est bien le directeur qui signe le certificat de radiation.
La demande d'un certificat de radiation est un acte usuel de l'autorité parentale. Un des parents disposant de l'autorité parentale peut donc procéder seul à cette démarche. L'accord de l'autre parent est supposé acquis. Mais dans le cas présent, comme la maman d'élève vous a mis au courant qu'elle fait cette demande en cachette de l'autre parent, vous ne pouvez supposé l'accord de l'autre parent comme acquis et vous devez refusé de lui faire ce certificat de radiation et attendre une décision de justice.
Pour l'attestation, je ne sais pas ...
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Circé le Ven 27 Mai - 22:26

Allez j'essaye de compléter mais je suis pas du tout au point sur l'AFE... et je rassemble vos réponses Maryl et Pops

1- Sanction/punition + informatique (elle n'a pas donné de détails mais bon on peut imaginer)
sanction peut etre positive ou negative, reglement
interieur de la classe, reglement interieur de l'ecole, sanctions
connues des élèves.
punition parait plus injuste, c'est le PE seul
qui punit, éviter les punitions écrites qui ont tendance à dénaturer
ensuite le travail écrit scolaire, préférer les taches qui vont
"réparer" la faute comme effectuer une corvée pour la classe, isoler
l'eleve dans un coin de la classe ou dans une autre classe avec accord
entre enseignant, ou le priver d'une partie de la récré, si enorme
grosse faute, on en parle à l'IEN (zut je me rappelle plus de la
procedure exacte pour un renvoi provisoire ou definitif??directeur puis
IEN??)


Parler de la différence entre sanction et punition, ce qui est interdit en matière de sanction, faire le lien avec les parents qui doivent être informés en cas de problème de comportement de leur enfant, après selon la situation dire ce qu'on aurait fait. Je ne vois pas le lien avec l'informatique. scratch scratch

Il y a les systèmes de ceintures ou de couleurs (enfin on appelle ça comme on veut) l'idée c'est si tu fais qq chose de mal, tu changes de couleurs ou tu perds des points et si au contraire tu fais qq chose de bien tu repasses à la couleur du dessus ou tu regagnes des points.
Pour la procédure de renvoi, je ne sais pas non plus...


2- la gratuité de l'école liste de fournitures scolaires
questions :

Ben t'as pas mis les questions!!

- sur la neutralité e l'école par rapport aux marques citées dans la liste, ils m'ont dirigée car au début, je ne voyais pas du tout les marques. ensuite la réponse a été facile

- réglementation par rapport à cette liste (que je ne connaissais pas) et ce qui est de la propriété propre, perso type trousse et ce qui est de la propriété collective (type peinture)


(alors y a un truc a lire d'ailleurs, que je n'ai pas encore lu : http://eduscol.education.fr/cid48577/fournitures-scolaires.html )

bon et bien on revient sur l'alloc versée par la
municipalité pour chaque élève qui ne concerne pas la possession
individuelle, c'est pour ça que le PE peut demander du materiel meme
s'il va essayer de fournir le plus de choses possibles, malheureusement
dépend du budget alloué aux affaires scolaires dans la commune...donc
inegalités entre commune. On peut enchainer sur le partenariat avec la
commune...j'ai pas grand chose d'autre a dire...

On peut parler de la neutralité avec les marques et donc de la neutralité plus généralement avec la religion et politique.
Dire que avant et encore dans d'autres pays, les élèves sont habillés avec un uniforme.

3- en fait, il y avait le texte etait une lettre d'un père critiquant la PE sur des multiples choses : ton employé, expressions trop compliquées ou non appropriées, menace de punitions.
Pour l'exposé, j'étais un peu perdue , mais j'ai dit que le PE avait un devoir d'exemplarité au niveau de son comportement et que son langage devait être adapté aux élèves.
Apres, une par une, j'ai repris les "accusations" et indiqué si oui ou non elles etaient acceptables. J'ai bien précisé aussi que la réaction dépendait de divers facteurs inconnus par exemple : comportement de l'élève lui-meme, rapport d'inspection etc.
Je me suis un peu embrouillée mais bon... on verra bien !!

bon nécessité déjà que le PE discute avec le parent,
ensuite si le parent n'est vraiment pas content ce n'est pas au
directeur qu'il doit ecrire mais à l'IEN qui est seul juge du travail du
PE. Pour ce qui est du comportement du PE reste a savoir s'il est réel
ou pas, s'il l'est on repart sur l'effet des punitions, sur la
necessaire exemplarité du PE, sur la relation parents/PE/eleves

Là encore sans les questions ni le texte c'est pas évident... Alors faire attention car on ne doit pas critiquer les collègues donc un peu piège comme sujet. Dire ce qui est contraire à l'éthique ou à la loi, pour les expressions trop compliquées expliquer qu'un des difficulté du métier vient du fait qu'il faut savoir mettre les savoirs à la portée des élèves et donc faire attention au langage utilisé, de plus la maitrise de la langue pour communiquer et enseigner est une des 10 compétences du PE.

Pas mieux.

4- Fraichement nommé dans une classe de cycle 3, vous trouvez dans l'armoire une série d'une trentaine d'exemplaires d'un roman de jeunesse qui vous parait bien adapté au niveau de votre classe. Comme vous voulez engager très vite vos élèves dans la lecture d'une oeuvre intégrale, vous distribuez ces exemplaires. Quelques jours plus tard, un père d'élève vient vous voir et vous fait part de son désaccord. Selon lui, le livre que vous avez donné à lire à vos élèves ne respecte pas le principe de laicité : il dénigre la religion catholique car le personnage du prêtre qui apparait dans le roman est continuellement tourné en dérision.

Comment réagissez vous ? comment analysez vous cette situation ?

Ah...j'essaye de calmer le père?en lui disant que
cette oeuvre est étudiée dans le but d'accroitre la culture des eleves,
de travailler leur comprehension d'oeuvres intégrales, de travailler
l'ironie, et qu'en aucun cas dans mes propos je ne denigrerais moi meme
une quelconque religion par devoir de neutralité...apres j'enchaine sur
la signification de la laicité, qui ne veut pas dire qu'on ne doit aps
parler de religion ou etudier les faits religieux...d'autres idées?on
peut enchainer sur els autres valeurs republicaines liberté et egalité
pour meubler un peu...sur le fait qu'on peut feter les fetes si on y
inclue pas de symbole religieux, sur l'interdiction de porter des signes
religieux de façon ostentatoire, sur les derniere loi sur les
accompagnateurs (zut on en est ou d'ailleurs ça a été voté ou pas??les
accompagnateurs peuvent ils porter le voile au final ou pas??)

Alors déjà ne pas donner le livre à lire sous prétexte qu'il est disponible en plusieurs exemplaires, penser à d'abord le lire, l'analyser afin de voir en quoi il est intéressant d'un point de vue pédagogique.
Rappeler que le principe de laïcité ne veut pas dire qu'on ne parle pas de religion à l'école mais qu'on n'émet pas d'opinion ni de jugement de valeur sur ces religions.
Après la dérision peut être un objet d'étude en littérature, mais il faut que les élèves apprennent à la traiter (pas hyper convaincue là...).
En tous cas le PE a une liberté pédagogique, il n'a pas à se justifier quant à ses choix pédagogique à partir du moment où il respecte les programmes et les textes officiels
Pas facile car on ne sait pas si le père à raison ou pas...


Il me semble que la loi pour les accompagnateur n'a pas encore été votée, mais je suis pas sure du tout...
Sinon ben pas mieux non plus, pfff c'est dur tout ces sujets !


5- Mon sujet cet aprèm: une maman écrit à l'enseignant pour se plaindre. Son fils est handicapé moteur, et en l'amenant à l'école elle a entendu l'ATSEm discuter de ses problèmes de santé avec une autre maman. Elle se demande vers qui se tourner.
Voilà voilà...

alors l'ATSEM déjà a pour employeur la municipalité,
la PE peut etre médiateur dans le probleme, il est évident qu'il faut en
parler à l'ATSEM, elle se doit de respecter elle aussi le secret
professionnel, il fuat rassurer la maman....après....quoi dire de
plus??combler le temps en parlant de l'accueil des handicapés, de
l'egalité de traitement??des droits de l'enfant? "le droit au respect et
à une vie privée"???


Rappeler le principe de discrétion professionnelle. Je ne comprends pas, elle se demande vers qui se tourner pour faire quoi? scratch
Si c'est par rapport à son fils parler de l'enseignant référent, de la MDPH, de la CDA, des différentes orientations possibles, de la loi du 11 février 2005, etc. Je suis hors sujet là?? scratch scratch


Oui pas clair le sujet. Alors les droits de l'enfant, non j'en parlerai pas pour ce sujet. Sinon le reste oui, pq je vois pas de quoi on peut parler sinon...

6- une maman vient trouver l'enseignant de son fils qui est aussi le directeur d'école. Elle lui explique, en larmes, qu'elle va partir chez sa mère dans le midi et emmener son fils avec elle car son mari la bat. Elle demande donc un certificat de radiation ainsi qu'une attestation disant que son fils a toujours été scolarisé normalement jusqu'ici mais qu'il semble perturbé depuis quelques temps (ce que l'enseignant a effectivement constaté). Le directeur/enseignant lui fournit les 2. Questions: Quelles règles administratives et déontologiques l'enseignant a-t-il enfreintes? Quelles solutions aurait-il pu proposer?

alors là....est ce le directeur qui signe l'avis de
radiation??n'y a t'il pas un passage par l'IEN? la j'avoue que je ne
sais pas??je suis paumée sur ce sujet...son mari la bat elle, mais pas
l'enfant apparemment donc doit il y avoir contact du procureur??peut
etre quand meme signaler au service des situations preoccupantes (zut
c'est comme ça que ça s'appelle??)


Alors là... scratch scratch affraid
Peut être qu'il faut également la permission du père car on ne sait pas si ce que dit la mère est vrai... Après je pense qu'il peut donner les deux documents à condition qu'il ne dise pas que l'élève semble perturbé à cause du père qui bat sa mère car là il accuserait quelqu'un sans preuve...
Houlà pas facile celui là!!


Suspect Wink

C'est bien le directeur qui signe le certificat de radiation.
La
demande d'un certificat de radiation est un acte usuel de l'autorité
parentale. Un des parents disposant de l'autorité parentale peut donc
procéder seul à cette démarche. L'accord de l'autre parent est supposé
acquis. Mais dans le cas présent, comme la maman d'élève vous a mis au
courant qu'elle fait cette demande en cachette de l'autre parent, vous
ne pouvez supposé l'accord de l'autre parent comme acquis et vous devez
refusé de lui faire ce certificat de radiation et attendre une décision
de justice.
Pour l'attestation, je ne sais pas ...


Je dirais qu'il faut discuter avec les autres enseignants de l'école + remonter à l'IEN.
Certificat de radiation => permet de pouvoir inscrire l'élève dans une autre école => Est-ce qu'on peut fournir ce certificat juste sur demande ? ne faut-il pas un accord des 2 parents ?
Attestation comme quoi l'élève est perturbé => il me semble qu'il faut passer par le tribunal pour déposer ce type d'attestation ? mais là aussi pas sure du tout...


- Kermesse sur le temps scolaire. Un accident. Qui est responsable ?

Si c'est sur le temps scolaire c'est l'école il me semble...mais euh comment tenir 10 minutes...


Tout dépend de l'accident non? Si c'est sur le temps scolaire c'est l'enseignant titulaire de la classe qui est responsable des élèves. Et attention je crois que le mot "kermesse" a une connotation religieuse donc plutôt parler de "fête de fin d'année" ou de "fête de l'école".

Ah bon kermesse c'est religieux ?
Euh c'est juste une question pdt l'entretien ça, hein rassurez moi ?


- L'argent à l'école en lien avec le financement des sorties scolaires

Euh...on peut dire qu'une sortie occasionnelle sans
nuitée normalement (dites moi si je me trompe hein) doit etre gratuite,
financée par l'ecole ou la cooperative (on peut blablater dessus,
freinet , dons des parents, argent recolté lors des kermesses ou autre).
En cas de nuitée on peut demander un soutien des parents....


L'enseignant ne doit pas s'occuper de tout ce qui est argent, pour les sorties scolaires rappeler les 3 catégories de sorties d'après la circulaire de 1999, préciser que les sorties obligatoires ne peuvent être payantes, qu'une participation peut être demandée aux familles pour les sorties non obligatoire mais qu'il faut faire en sorte qu'aucun élève ne puisse pas partir pour des raisons financières, parler de qui peut financer les sorties (conseil général, associations de parents d'élèves, fonds de la mairie, etc.).

C'est quoi cette circulaire de 1999 ? Embarassed
Sinon pas mieux.


- L'enfance en danger

Rappeler les procédures à suivre selon les cas (carences éducatives, maltraitance). Mais il me semble que ça varie d'une académie à l'autre...

Alors si on parle de maltraitance c'est en cas
d'urgence on contacte le procureur sans en parler a personne pour ne pas
compromettre l'enquete, s'il n'y a par urgence on peut en parler avec
l'equipe peda en respectant le secret bien sur, directeur puis IEN puis
service des situations preoccupantes...quoi d'autre?


On avait parlé de ce sujet dans ce post :
http://www.vivelecrpe.com/t2671-signalement-de-maltraitance

- Participation de votre classe à un concours régional d'orthographe dont la finale sera télévisée (TV régionale). Gains individuels prestigieux pour les élèves.

euh c'est quoi des gains individuels prestigieux??de
l'argent??dans ce cas ca va a la cooperative pas a l'ecole non??apres y a
le droit a l'image, et sinon je ne sais pas quoi dire d'autre...


Il faut demander un droit à l'image aux familles (mais qui le fait? Le PE ou la chaine télévisée?), il y a peut être un problème à soulever du côté du gain non? Sinon je ne vois pas trop là...


Pour le droit à l'image : le PE non ?
Au collège mon homme et sa classe avait gagné qq jours sur un beau bateau. Mais c'était pas télé, juste un concours entre classes il me semble. Ca peut être ça un cadeau prestigieux.
Oui l'argent c'est la coopé pas l'école.

Quoi d'autre, je sais pas...


Voilà mes idées en gros et de façon rapide. N'hésitez pas à me dire si je dis des conneries, ou à compléter car c'est loin d'être complet!!

Pas évident en tous cas! affraid
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Circé le Sam 28 Mai - 0:04

Pour l'exclusion : http://sitecoles.formiris.org/document/document/0/755
(j'ai pas lu encore...)
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Circé le Sam 28 Mai - 0:20

Pour compléter : qq sujets des différentes aca relayés par adhoc :

- un enseignant de CM1 qui impose dans le règlement de la classe les sanctions suivantes: suppression de la récréation, copiage de lignes à la maison, etc.



- le conseil de cycle des maitres et l'organisation budgétaire de l'école mais le document de fait ressemblait plus à un paragraphe de conseil d'école ( détail des dépenses de la cooperative, des intervenants exterieurs... Bref très bizarre...)



- lettre d'un père d'élève qui critiquait l'attitude de l'enseignante envers son fils (et en effet, elle était critiquable sur plusieurs points). Il fallait analyser l'attitude de la PE d'un point de vue déontologique, réglementaire et professionnel et dire quelles attitudes et décisions j'aurais prises dans une telle situation.

+ questions sur différents sujets : sanction, rôle et intervention des parents dans l'école, fonction du conseiller pédago, mesures prises ces dernières années pour aider élèves en difficulté...



- un père qui informe par lettre qu'il refuse que son fils passe les eval nat de CM2 et qu'il irai jusqu'à lui faire manquer l'école.



- la maltraitance

Invité
Invité

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Invité le Sam 28 Mai - 8:51



- un enseignant de CM1 qui impose dans le règlement de la classe les sanctions suivantes: suppression de la récréation, copiage de lignes à la maison, etc.


Bon alors deja le fait que l'enseignant "impose" n'est pas déontologique puisque le reglement doit se faire AVEC les élèves. Ensuite on sait qu'on n'a pas le droit de supprimer entierement la récréation mais seulement une partie. Apres pour le copiage de lignes ça peut etre possible en classe bien qu'on sache que ça a une tendance à dénaturer le travail scolaire et à dégouter les enfants de l'écrit, mais de toute façon c'est impossible à la maison (et pourtant j'ai vu ça dans TOUTES les classes où je suis passée enfin bref), on n'a pas le droit aux devoirs écrits à la maison depuis 56, donc on enchaine sur les devoirs....et puis donc sur la façon dont le reglement doit etre redigé et accepté des eleves, on peut aller vers les conseils de classe, l'instruction civique et morale, sur des solutions de sanctions autres comme celles dont on a deja parlé, isolement, corvée pour la classe, permis a point, ceintures de couleurs


- le conseil de cycle des maitres et l'organisation budgétaire de l'école mais le document de fait ressemblait plus à un paragraphe de conseil d'école ( détail des dépenses de la cooperative, des intervenants exterieurs... Bref très bizarre...)

bon alors deja on redefinit conseil d'ecole, de cycle et des maitres, et en effet, dites moi si je me trompe mais l'organisation budgetaire de l'ecole se voit en conseil d'ecole non???puisque l'argent provient de la municipalité et des parents!apres on peut parler de tout ce qu'on peut faire avec l'argent??manuels, sorties, materiels divers , zut parler 10 minutes la dessus c'est encore chaud


- lettre d'un père d'élève qui critiquait l'attitude de l'enseignante envers son fils (et en effet, elle était critiquable sur plusieurs points). Il fallait analyser l'attitude de la PE d'un point de vue déontologique, réglementaire et professionnel et dire quelles attitudes et décisions j'aurais prises dans une telle situation.

+ questions sur différents sujets : sanction, rôle et intervention des parents dans l'école, fonction du conseiller pédago, mesures prises ces dernières années pour aider élèves en difficulté...


là ça revient au sujet de la lettre du père qu'on a traité plus haut, d'ailleurs ca devait etre le meme sujet....donc on ajoute le role des parents (equipe educative), et pour les mesures prises pour eleves en difficulté et bien deja le fait qu'on fonctionne par cycle respecte le plus le rythme des eleves, ensuite AP, PPRE, RASED, differenciation au centre de nos attentions, aident aux enfants dys- donc on enchaine sur tous les dys-


- un père qui informe par lettre qu'il refuse que son fils passe les eval nat de CM2 et qu'il irai jusqu'à lui faire manquer l'école.

Ah....;donc role des parents, partenariat nécessaire, dire que les parents n'ont pas à décider du programme, qu'il est national, qu'on ne peut soutenir ce genre de démarche....je me trompe??lui rappeler que l'eval est personnelle, que seul l'eleve et ses parents seraient au courant des resultats ...lui rappeler le role de l'eval nationale, qui sert à mesurer la reussite de notre systeme actuel ....pfff fautd 'autres idées la


- la maltraitance

Bon là on a deja évoqué le sujet plusieurs fois et en effet dans un post on en avait dit plein dessus
avatar
popsline
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par popsline le Dim 29 Mai - 22:31

Circé la circulaire de 1999, c'est tout ce qui est en rapport avec les sorties scolaires (taux d'encadrement, assurances, etc.) et on y trouve aussi les activités à encadrement renforcé et celles interdites en EPS : http://www.education.gouv.fr/bo/1999/hs7/sorties.htm

J'essaye de répondre à tes questions demain! Wink
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Circé le Dim 29 Mai - 22:36

Merci pour la circulaire je ne connaissais que la partie sur les sorties sportives.
Encore un texte à lire Wink

Invité
Invité

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Invité le Lun 30 Mai - 22:00

Maryloukoum a écrit:

- Participation de votre classe à un concours régional d'orthographe dont la finale sera télévisée (TV régionale). Gains individuels prestigieux pour les élèves.

euh c'est quoi des gains individuels prestigieux??de l'argent??dans ce cas ca va a la cooperative pas a l'ecole non??apres y a le droit a l'image, et sinon je ne sais pas quoi dire d'autre...

Je suis tombée sur ce sujet à l'oral du concours, je vais essayer de vous donner un peu plus de détails en fonction de ce dont je me souviens...

Dans la situation, il y avait un extrait du règlement : les élèves doivent réaliser une série de dictées, comme étant autant d'épreuves éliminatoires, et ce sont les directeurs d'écoles qui sélectionnent les 5 meilleures copies de chaque classe. Lors de la finale télévisée, le gagnant reçoit un ordi portable, un pack de téléphonie, un livre, etc...
La question à la fin du doc était : quelles sont les questions déontologiques et pédagogiques qui vous permettent de décider d'inscrire ou pas votre classe à ce concours ?

Du point de vue déontologique, j'ai parlé entre autres du droit à l'image (donc besoin de l'accord des parents en cas de participation à la finale) et de la gratuité de l'école (là c'était ok, pas de participation financière des familles).
Pour le côté pédagogique, j'ai parlé de l'effet de compétition qui pouvait permettre aux élèves de s'impliquer davantage. Mais surtout que la participation à un tel concours devait s'inscrire dans un vrai projet pédagogique. Et puis qu'est-ce qu'on fait des élèves qui ont des difficultés, quelle représentation vont-ils avoir de la dictée etc...Au final, l'enseignant ne décide pas tout seul, il peut demander l'avis de ses collègues.

Par contre en entretien, j'ai séché sur une question de l'IEN sur le droit à l'image : si par exemple un photographe prend une photo de la classe et souhaite la publier dans le journal, est-ce qu'il vous faut l'accord des parents ???

Si quelqu'un en sait quelque chose, je suis preneuse !!
avatar
vixine92
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par vixine92 le Lun 30 Mai - 22:20


Invité
Invité

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Invité le Lun 30 Mai - 22:44

Ah super ! Merci beaucoup vixine bounce
J'étais loin de savoir tout ça... enfin maintenant que le concours est passé lol !
avatar
popsline
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par popsline le Mar 31 Mai - 8:06

Je mets en rouge mes réponses!

Maryloukoum a écrit:

- un enseignant de CM1 qui impose dans le règlement de la classe les sanctions suivantes: suppression de la récréation, copiage de lignes à la maison, etc.


Bon alors deja le fait que l'enseignant "impose" n'est pas déontologique puisque le reglement doit se faire AVEC les élèves. Ensuite on sait qu'on n'a pas le droit de supprimer entierement la récréation mais seulement une partie. Apres pour le copiage de lignes ça peut etre possible en classe bien qu'on sache que ça a une tendance à dénaturer le travail scolaire et à dégouter les enfants de l'écrit, mais de toute façon c'est impossible à la maison (et pourtant j'ai vu ça dans TOUTES les classes où je suis passée enfin bref), on n'a pas le droit aux devoirs écrits à la maison depuis 56, donc on enchaine sur les devoirs....et puis donc sur la façon dont le reglement doit etre redigé et accepté des eleves, on peut aller vers les conseils de classe, l'instruction civique et morale, sur des solutions de sanctions autres comme celles dont on a deja parlé, isolement, corvée pour la classe, permis a point, ceintures de couleurs

Rien à ajouter...


- le conseil de cycle des maitres et l'organisation budgétaire de l'école mais le document de fait ressemblait plus à un paragraphe de conseil d'école ( détail des dépenses de la cooperative, des intervenants exterieurs... Bref très bizarre...)

bon alors deja on redefinit conseil d'ecole, de cycle et des maitres, et en effet, dites moi si je me trompe mais l'organisation budgetaire de l'ecole se voit en conseil d'ecole non???puisque l'argent provient de la municipalité et des parents!apres on peut parler de tout ce qu'on peut faire avec l'argent??manuels, sorties, materiels divers , zut parler 10 minutes la dessus c'est encore chaud

Parler aussi des intervenants extérieurs, peut être du fait que le PE ne peut être en lien avec l'argent d'où les associations de parents d'élèves... Mouais pas évident...

- lettre d'un père d'élève qui critiquait l'attitude de l'enseignante envers son fils (et en effet, elle était critiquable sur plusieurs points). Il fallait analyser l'attitude de la PE d'un point de vue déontologique, réglementaire et professionnel et dire quelles attitudes et décisions j'aurais prises dans une telle situation.

+ questions sur différents sujets : sanction, rôle et intervention des parents dans l'école, fonction du conseiller pédago, mesures prises ces dernières années pour aider élèves en difficulté...


là ça revient au sujet de la lettre du père qu'on a traité plus haut, d'ailleurs ca devait etre le meme sujet....donc on ajoute le role des parents (equipe educative), et pour les mesures prises pour eleves en difficulté et bien deja le fait qu'on fonctionne par cycle respecte le plus le rythme des eleves, ensuite AP, PPRE, RASED, differenciation au centre de nos attentions, aident aux enfants dys- donc on enchaine sur tous les dys-


- un père qui informe par lettre qu'il refuse que son fils passe les eval nat de CM2 et qu'il irai jusqu'à lui faire manquer l'école.

Ah....;donc role des parents, partenariat nécessaire, dire que les parents n'ont pas à décider du programme, qu'il est national, qu'on ne peut soutenir ce genre de démarche....je me trompe??lui rappeler que l'eval est personnelle, que seul l'eleve et ses parents seraient au courant des resultats ...lui rappeler le role de l'eval nationale, qui sert à mesurer la reussite de notre systeme actuel ....pfff fautd 'autres idées la

Oui j'aurai aussi rassuré le père en lui expliquant le rôle de ces évaluations. Lui dire aussi que ça servira à voir les manques de son enfant et donc de pouvoir mettre en place des aides s'il y en a besoin d'où son importance. On peut aussi parler de l'absentéisme non?


- la maltraitance

Bon là on a deja évoqué le sujet plusieurs fois et en effet dans un post on en avait dit plein dessus


Et ben!! Pas facile tout ça...

Lyly tu as réussi à tenir 10min avec ce sujet?? Ca ne me semble pas évident...
avatar
Circé
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Circé le Mar 31 Mai - 11:38

Je rajoute en vert !

popsline a écrit:Je mets en rouge mes réponses!

Maryloukoum a écrit:

- un enseignant de CM1 qui impose dans le règlement de la classe les sanctions suivantes: suppression de la récréation, copiage de lignes à la maison, etc.


Bon alors deja le fait que l'enseignant "impose" n'est pas déontologique puisque le reglement doit se faire AVEC les élèves. Ensuite on sait qu'on n'a pas le droit de supprimer entierement la récréation mais seulement une partie. Apres pour le copiage de lignes ça peut etre possible en classe bien qu'on sache que ça a une tendance à dénaturer le travail scolaire et à dégouter les enfants de l'écrit, mais de toute façon c'est impossible à la maison (et pourtant j'ai vu ça dans TOUTES les classes où je suis passée enfin bref), on n'a pas le droit aux devoirs écrits à la maison depuis 56, donc on enchaine sur les devoirs....et puis donc sur la façon dont le reglement doit etre redigé et accepté des eleves, on peut aller vers les conseils de classe, l'instruction civique et morale, sur des solutions de sanctions autres comme celles dont on a deja parlé, isolement, corvée pour la classe, permis a point, ceintures de couleurs

Rien à ajouter...


Non plus...

- le conseil de cycle des maitres et l'organisation budgétaire de l'école mais le document de fait ressemblait plus à un paragraphe de conseil d'école ( détail des dépenses de la cooperative, des intervenants exterieurs... Bref très bizarre...)

bon alors deja on redefinit conseil d'ecole, de cycle et des maitres, et en effet, dites moi si je me trompe mais l'organisation budgetaire de l'ecole se voit en conseil d'ecole non???puisque l'argent provient de la municipalité et des parents!apres on peut parler de tout ce qu'on peut faire avec l'argent??manuels, sorties, materiels divers , zut parler 10 minutes la dessus c'est encore chaud

Parler aussi des intervenants extérieurs, peut être du fait que le PE ne peut être en lien avec l'argent d'où les associations de parents d'élèves... Mouais pas évident...

Peut-être décrire un peu plus le pourquoi d'un conseil de cycle, bon je dis ça mais je vois pas ce que je dirais pour le décrire... je cherche....

  • Composé : équipe pédagogique du cycle + personnes
    qui y interviennent (ex : mbres du RASED).

  • Elabore pjt pédagogique de chacun des cycles.
  • Fait le pt sur la progression des élèves.
  • Avance des propositions concernant le passage de
    cycle à cycle.

Par contre je trouve rien sur l'organisation budgétaire de l'école dans mes fiches...

- lettre d'un père d'élève qui critiquait l'attitude de l'enseignante envers son fils (et en effet, elle était critiquable sur plusieurs points). Il fallait analyser l'attitude de la PE d'un point de vue déontologique, réglementaire et professionnel et dire quelles attitudes et décisions j'aurais prises dans une telle situation.

+ questions sur différents sujets : sanction, rôle et intervention des parents dans l'école, fonction du conseiller pédago, mesures prises ces dernières années pour aider élèves en difficulté...


là ça revient au sujet de la lettre du père qu'on a traité plus haut, d'ailleurs ca devait etre le meme sujet....donc on ajoute le role des parents (equipe educative), et pour les mesures prises pour eleves en difficulté et bien deja le fait qu'on fonctionne par cycle respecte le plus le rythme des eleves, ensuite AP, PPRE, RASED, differenciation au centre de nos attentions, aident aux enfants dys- donc on enchaine sur tous les dys-

Je ne suis pas sure que ce soit le même sujet, mais il manque les points sur lesquels le père critique. Est-ce pédagogique => l'enseignant est responsable de la pédagogie qu'il met en oeuvre, peut (doit) écouter les parents mais c'est le PE qui sait comment conduire sa classe. Après si c'est plus sur le fait que le PE a pris comme bouc émissaire cet élève => rappeler égalité de tous à l'école et face aux apprentissages, l'impartialité dont doit faire preuve un PE (j'avoue des fois ça doit être dur).

- un père qui informe par lettre qu'il refuse que son fils passe les eval nat de CM2 et qu'il irai jusqu'à lui faire manquer l'école.

Ah....;donc role des parents, partenariat nécessaire, dire que les parents n'ont pas à décider du programme, qu'il est national, qu'on ne peut soutenir ce genre de démarche....je me trompe??lui rappeler que l'eval est personnelle, que seul l'eleve et ses parents seraient au courant des resultats ...lui rappeler le role de l'eval nationale, qui sert à mesurer la reussite de notre systeme actuel ....pfff fautd 'autres idées la

Oui j'aurai aussi rassuré le père en lui expliquant le rôle de ces évaluations. Lui dire aussi que ça servira à voir les manques de son enfant et donc de pouvoir mettre en place des aides s'il y en a besoin d'où son importance. On peut aussi parler de l'absentéisme non?


Oui oui il n'y a qu'à voir les sanctions prises contre les PE qui étaient contre le passage de ces évaluations, je rajouterai obligation de l'école, responsabilité des parents (quel exemple pour l'enfant ?).
Tu parlerais de quoi exactement sur l'absentéisme Pops ?
Bien rester dans le cadre officiel.



- la maltraitance

Bon là on a deja évoqué le sujet plusieurs fois et en effet dans un post on en avait dit plein dessus


Et ben!! Pas facile tout ça...

Lyly tu as réussi à tenir 10min avec ce sujet?? Ca ne me semble pas évident...

Invité
Invité

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Invité le Mar 31 Mai - 15:17

popsline a écrit:

Et ben!! Pas facile tout ça...

Lyly tu as réussi à tenir 10min avec ce sujet?? Ca ne me semble pas évident...

Le jury m'a dit que j'avais tenu 8 min, chrono en main, attention ça rigole pas pale
Ils ont reporté les 2 min que j'avais pas utilisées sur l'entretien, qui a donc duré 12 minutes.
avatar
popsline
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par popsline le Mer 1 Juin - 7:28

8 minutes c'est déjà bien je trouve avec ce sujet!! Wink

Circé je dirais qu'en ne mettant pas son fils à l'école ceci sera comptabilisé comme une absence et que si l'élève comptabilise plus de 4 fois une demie journée par mois d'absence il sera considéré comme absentéiste et rappeler les démarches à suivre (rdv parents, dossier individuel d'absence, IA, etc.).

Bon je serai hors sujet mais si ça peut permettre de tenir les 10min... Rolling Eyes
avatar
Marie
Admin
Admin

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Marie le Mer 1 Juin - 7:40

Euh pops, faudrait vérifier... mais l'histoire de l'absentéisme, c'est si les absences ne sont pas justifiées.... or là on a une explication à l'absence... Rolling Eyes
avatar
popsline
Modo
Modo

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par popsline le Mer 1 Juin - 8:02

Ah oui c'est vrai!! Merci Marie! Pfff mais même si les justifications ne sont pas vraiment acceptable ben il faut accepter? Suspect

Contenu sponsorisé

Re: Sujets tombés à l'oral en AFE, chez des élèves de **

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 19 Juin - 9:01