Lettre collective à Vincent Peillon ?

avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 14:39

Bonjour à tous,

Voilà je résume ma situation : candidat libre, de Bordeaux mais admissible à l'académie de Créteil, j'ai fait plusieurs stages d'observation et un de pratique accompagnée. Je n'ai jamais tenu une classe, remplacé un enseignant, donc jamais de stage en responsabilité.

Je suis donc à la recherche de cette expérience, car sinon je risque de fraîchement débarquer en banlieue parisienne à l'automne prochain sans n'avoir jamais eu de classe.

Depuis les résultats, j'ai contacté l'Inspection Académique de Bordeaux, leur faisant part de ma situation. Lundi je reçois un mail de la responsable me disant que j'ai un stage pour Mars, et que les modalités me parviendront plus tard. Aujourd'hui je reçois un mail d'une personne de l'IUFM de Bordeaux, me disant que je n'aurai pas ce stage : les stages en responsabilité (s'ils sont reconduits cette année..) sont réservés aux personnes n'ayant jamais été en classe (logique...) les autres (observation et PRAC) sont "destinés aux étudiants admissibles dans l'académie de Bordeaux. De plus, Vous n'êtes pas inscrite à la préparation de l'admission à l'IUFM donc je ne sais pas si nous pourrons vous proposer un stage."
Voilà où j'en suis aujourd'hui. L'académie de Créteil propose des vacations, (de période "vacances-vacances" donc 6semaines) mais, d'une part je n'ai pas de logement sur cette académie pour une si longue durée, d'autre part, je vais payer très cher une formation Forprof en janvier, donc pas envisageable pour moi de la rater pour monter à la capitale.

Que me reste-t-il ? Pleurer de ne pas faire partie des candidats soutenus par l'IUFM ? Dois-je m'en vouloir de ne pas m'inscrire là bas et donc de bénéficier de leurs offres ? Dois-je aussi culpabiliser de demander un stage dans ma région, là où j'ai un toit et une vie, alors que je suis admissible ailleurs ?
Comment accepter l'idée que les stages en responsabilité sont destinés aux personnes n'ayant aucune expérience en classe, et qu'on me propose de faire de l'observation, alors que j'en ai fait déjà plus de 300h dans ma scolarité ?
Surtout, puis-je avoir l'oral, mais aussi la conviction que je serai à l'aise dans mon futur métier, sans l'avoir jamais réellement testé ?

Cette situation est bien loin de ce que le français lambda peut comprendre dans les lignes médiatiques actuellement. A ce qu'il parait, "c'est la bonne année pour devenir prof', ha bon... Je vais payer une formation plus de 1000euros alors que je suis étudiante, et je n'ai même pas les moyens d'être formée en pratique avant d'espérer un jour enseigner.

Pour mon bien être, je vais écrire une lettre à Vincent Peillon. Parce que ça va me faire du bien, parce que j'en ai besoin.

Je voudrais avant tout savoir si je suis la seule dans ce cas, du moins sur ce forum ? J'aimerais que les personnes dans ma situation m'envoient un petit mot, un avis.
Si ces dernières ont envie d'ajouter leur signature sur ma future lettre, qu'elles se fassent entendre.

En espérant que tout s'arrange...Je vais aussi écrire à l'Inspectrice de ma circonscription pour tenter de trouver quelque chose par d'autres moyens, mais j'ai le moral au bas des paquerettes...

Bonne journée à tous.
avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 14:43

Coucou,

Ce n'est pas simple, mais lex textes disent il me semble à vérifier) que si on est admissibles ils se doivent de nous donner un stage en responsabilité.

Je suis dans le même cas que toi comme tu le sais mais je ne peux pas faire de stage en responsabilité de toutes façons car je bosse dans une école, sauf s'ils m'en proposent un d'eux même je le ferai (donc je sais que je n'en ferai pas). Mais j'ai la chance de bosser en école et de prendre la classe seule, de prendre des demi-classes etc.

Du coup je ne t'aide pas là Embarassed
vixine92
vixine92
Modo
Modo

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par vixine92 le Jeu 8 Nov - 14:48

Il y a 2 ans, je n'ai jamais réussi à obtenir de stages dans l'académie de Versailles.
Je suis donc arrivée à l'oral sans jamais avoir mis les pieds en classe (ni observation, ni pratique).
Et le jour de la rentrée 2011, j'avais ma classe et je me suis jetée dans le grand bain !

Bon courage !
Marie
Marie
Admin
Admin

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Marie le Jeu 8 Nov - 14:49

Je comprends tes sentiments... Je crois qu'on s'est tous posé la question au moins une fois en passant le concours....

Cependant...

Les "stages en responsabilité" n'existent que depuis quelques années... (en gros depuis la réforme de 2010 et le manque de remplaçants cuisant...)
Beaucoup d'enseignants ont passé le concours sans en avoir fait.... sans meme avoir fait de stages d'observation et encore moins de pratique accompagnée... (interdit aux candidats libres dans beaucoup de départements).
Je ne dis pas que c'est bien... c'est juste un fait....

Je milite pour que les futurs enseignants aient une vraie formation... j'y crois encore...
mais franchement, je doute fortement que tu aies gain de cause avec une lettre à notre cher ministre qui est déjà tellement occupé avec sa réformette .... les stages, c'est le cadet de ses soucis.... (enfin c'est le cadet des soucis de son "équipe"... car je doute qu'il s'occupe lui meme de ces histoires.. )
avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 14:53

je pense que ça dépend des académies, je suis à lyon et les deux dernières années, j'ai été admissible et j'ai eu chaque fois deux stages en responsabilité. je n'étais pas à l'iufm , c'est inspection (ou l'académie!) qui m'a appelé directement
popsline
popsline
Modo
Modo

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par popsline le Jeu 8 Nov - 14:55

Je déplace juste ce post dans une catégorie du forum plus appropriée.
avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 14:55

Marie a écrit:Je comprends tes sentiments... Je crois qu'on s'est tous posé la question au moins une fois en passant le concours....

Cependant...

Les "stages en responsabilité" n'existent que depuis quelques années... (en gros depuis la réforme de 2010 et le manque de remplaçants cuisant...)
Beaucoup d'enseignants ont passé le concours sans en avoir fait.... sans meme avoir fait de stages d'observation et encore moins de pratique accompagnée... (interdit aux candidats libres dans beaucoup de départements).
Je ne dis pas que c'est bien... c'est juste un fait....

Je milite pour que les futurs enseignants aient une vraie formation... j'y crois encore...
mais franchement, je doute fortement que tu aies gain de cause avec une lettre à notre cher ministre qui est déjà tellement occupé avec sa réformette .... les stages, c'est le cadet de ses soucis.... (enfin c'est le cadet des soucis de son "équipe"... car je doute qu'il s'occupe lui meme de ces histoires.. )

Merci, j'entends bien donc que ce n'est pas "indispensable" et que je pourrais m'en sortir...Mais je crois quand même qu'avant à l'école normale on faisait de la pratique réflexive, et qu'après dans les IUFM les étudiants travaillaient sur leur pratique en collectif, non ? Qu'importe..Pour Peillon, je pense que c'est un besoin plus qu'un espoir, envie d'étaler tout ça sur papier, en langage soutenu, ce qui va m'éviter de trop beugler partout qu'on nous prend pour des quiches.
avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 14:56

vixine92 a écrit:Il y a 2 ans, je n'ai jamais réussi à obtenir de stages dans l'académie de Versailles.
Je suis donc arrivée à l'oral sans jamais avoir mis les pieds en classe (ni observation, ni pratique).
Et le jour de la rentrée 2011, j'avais ma classe et je me suis jetée dans le grand bain !

Bon courage !

Merci ça m'encourage.
avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 14:58

Le souci c'est que toi ils vont te proposer un stage à Créteil (une vacation) mais que tu n'as pas de logement sur place (ça aurait été mon problème aussi).

J'ai une PE de mon école qui est secrétaire d'un syndicat alors lundi je vais lui demander de prendre des infos pour notre situation : admissible à Créteil mais voulant effectuer un stage à Bordeaux.
avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 14:59

Emy :) a écrit:Le souci c'est que toi ils vont te proposer un stage à Créteil (une vacation) mais que tu n'as pas de logement sur place (ça aurait été mon problème aussi).

J'ai une PE de mon école qui est secrétaire d'un syndicat alors lundi je vais lui demander de prendre des infos pour notre situation : admissible à Créteil mais voulant effectuer un stage à Bordeaux.

Oui je pense que les syndicats sont réactifs dans ce genre de situation pour bien nous guider, merci beaucoup Emy.
Marie
Marie
Admin
Admin

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Marie le Jeu 8 Nov - 15:01

louchamaclo a écrit:je pense que ça dépend des académies, je suis à lyon et les deux dernières années, j'ai été admissible et j'ai eu chaque fois deux stages en responsabilité. je n'étais pas à l'iufm , c'est inspection (ou l'académie!) qui m'a appelé directement

parce que l'IA de Lyon manque cruellement de remplaçants Rolling Eyes
on est déjà en pénurie et les grosses épidemies n'ont pas encore commencé...
il y a déjà des congés mat non remplacés...

MyrnaMinkoff a écrit:
Marie a écrit:Je comprends tes sentiments... Je crois qu'on s'est tous posé la question au moins une fois en passant le concours....

Cependant...

Les "stages en responsabilité" n'existent que depuis quelques années... (en gros depuis la réforme de 2010 et le manque de remplaçants cuisant...)
Beaucoup d'enseignants ont passé le concours sans en avoir fait.... sans meme avoir fait de stages d'observation et encore moins de pratique accompagnée... (interdit aux candidats libres dans beaucoup de départements).
Je ne dis pas que c'est bien... c'est juste un fait....

Je milite pour que les futurs enseignants aient une vraie formation... j'y crois encore...
mais franchement, je doute fortement que tu aies gain de cause avec une lettre à notre cher ministre qui est déjà tellement occupé avec sa réformette .... les stages, c'est le cadet de ses soucis.... (enfin c'est le cadet des soucis de son "équipe"... car je doute qu'il s'occupe lui meme de ces histoires.. )

Merci, j'entends bien donc que ce n'est pas "indispensable" et que je pourrais m'en sortir...Mais je crois quand même qu'avant à l'école normale on faisait de la pratique réflexive, et qu'après dans les IUFM les étudiants travaillaient sur leur pratique en collectif, non ? Qu'importe..Pour Peillon, je pense que c'est un besoin plus qu'un espoir, envie d'étaler tout ça sur papier, en langage soutenu, ce qui va m'éviter de trop beugler partout qu'on nous prend pour des quiches.

oui c'était mieux avant.
avant y avait une super formation à l'école normale post concours.
avant y avait une formation à peu près convenable à l'IUFM post concours.
maintenant y a une semi formation avant concours et du presque rien après concours. et pour combler le manque de poste on prend des candidats au concours pour faire des remplacements et on appelle ça "stage". ça n'est pas du tout dans un objectif de formation des enseignants... c'est juste pour que les citoyens lambdas, les parents, ne gueulent pas trop fort et ne se rendent pas compte que finalement on ne met ptet pas tous les moyens possibles dans l'école...

mais là je m'emporte Rolling Eyes et ça ne fait pas avancer ton problème en fait....
Pascellequevouscroyez
Pascellequevouscroyez
Admin par intérim
Admin par intérim

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Pascellequevouscroyez le Jeu 8 Nov - 15:14

antoine a eu deux années de suite une stage en responsabilité et la deuxième année il a enchaîné un remplacement dans le privé.
Candidat libre, 3ème concours. Les deux fois où il a fait les stages en responsabilité les PE titulaire du poste on été envoyé 3 semaines en formation pendant ce temps-là.

Je pense que ça dépend vraiment des académies.....
Marie
Marie
Admin
Admin

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Marie le Jeu 8 Nov - 15:22

oui ça dépend des départements Wink je confirme Wink

(en fait, au temps de la PE2, donc avant 2010, les PE2 -qui avaient le concours - avaient des stages "massés" de 2-3 semaines et pendant ce temps les titulaires partaient en formation continue...
sur le rhone, les formations continues sont toutes supprimées... car pas de remplaçants... et on appelle des "stagiaires" pour remplacer des congés mat et compagnie... parce que plus assez de Brigades et ZIL > les remplaçants titulaires du concours )
avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 15:27

Je vois..Donc Emy et moi ne devrions pas être les seules dans cette situation actuellement normalement...Sauf si l'aca de Bordeaux est la seule à distribuer ses stages en fonction du statut des candidats (iufm ou pas) quel scandale..
avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 15:28

Dans notre académie, dans le 93 ils n'ont plus d'enseignants et nous invite donc à venir faire une vacation (qui serait un stage déguisé quoi) mais ils cherchent plutôt sur une période pour ne pas faire trop de changements dans les classes.
avatar
Invité
Invité

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Invité le Jeu 8 Nov - 19:38

En tout cas, merci à ceux qui ont réagis. Je sais que le titre reflète bien l'impulsivité et le recours ultime, j'attends rien du ministre, c'était pour rassembler les gens et voir qui étaient dans ma situation. Sans aucun espoir, je prendrai quand même un certain plaisir à rédiger quelque chose.
Je compte sur toi Emy pour me tenir au courant, toutes façons, la suite en MP :)
Bises à tous.

Contenu sponsorisé

Lettre collective à Vincent Peillon ? Empty Re: Lettre collective à Vincent Peillon ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 6 Déc - 4:24