Sujets AFE...parlons-en !

Partagez

Tam
Modo
Modo

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Tam le Jeu 10 Mai - 18:13

Emy :) a écrit:C'est normal la Corrèze c'est un peu campagne, non? Enfin vous avez des IPAD dans les collèges il parait

Wep !! Ca fait 3 ou 4 ans que tous les 5e et 6e ont un Ipad (ou ordi portable au début de l'action) Cool

(mais faut pas répéter que nous sommes le département le plus endetté de France .... à cause de la précédente équipe !!!!!)
avatar
béné
Blablateur cinguilé
Blablateur cinguilé

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par béné le Jeu 10 Mai - 22:56

ici mes enfants sont en RPI .....;sur 2 communes !

pour le fonctionnement du conseil d 'école c'est folklo car les instructions varient en fonction de l'inspectrice........un coup 1 seul directeur pour les 2 écoles, un coup 2, un coup 1 seul conseil, un coup 2 qui décident de ne faire qu'un ........le rêve Evil or Very Mad

Invité
Invité

Sujets AFE...parlons-en !

Message par Invité le Ven 16 Nov - 20:28

Un post pour parler de sujets déjà tombés (je sais pas si ça va pas devenir un post qui part dans tous les sens mais on ne va pas ouvrir un post par sujet quand même Rolling Eyes).

Je propose ça, lu sur edp :

Salut,
Moi l'année dernière je suis tombée sur une situation assez bizarre aussi:
Il commence à neiger et à neiger de plus en plus fort à tel point qu'à l'accueil de 13H30 une enseignante qui habite loin a peur de ne pas pouvoir rentrer chez elle et récupérer son bébé, décide de placer ses élèves en répartition avec du travail et informe la directrice qu'elle s'en va.
Voilà, moi quand j'ai lu le sujet, je me suis sincèrement demandé si c'était une blague (qui ne m'a pas du tout fait rire d'ailleurs...) parce qu'avec tout ce qu'on se tape à réviser, vous avouerez que c'est une situation un peu ridicule....
avatar
Flufie
Blablateur alien
Blablateur alien

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Flufie le Ven 16 Nov - 20:58

Une fois que ce sujet aura trouvé réponse à sa question (je voulais mettre chaussure à son pieds mais bon...) je vous mettrai mon sujet de l'année dernière.

Pour celui là affraid le problème là y pas de question, après est-ce qu'elle a le droit je ne sais pas, si la PE était super malade d'un coup elle repartirait et la question ne se poserait pas.

Invité
Invité

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Invité le Ven 16 Nov - 21:04

J adore ton idee de post Emy.
Ce sujet est en effet assez étrange, moi je parlerai du fait qu elle n en a pas le droit a cause de l obligation de service. Elle doit faire ses heures.
Sous quelle responsabilité seraient les enfants?
Je parlerai aussi de l ethique pro mais pas de quoi tenir 10 min.....
avatar
Flufie
Blablateur alien
Blablateur alien

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Flufie le Ven 16 Nov - 21:05

Je fais une parenthèse pour ce qui est du temps j'ai tenu 3 minutes 10 en répétant le sujet inclus... et j'ai eu 14 !

Invité
Invité

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Invité le Ven 16 Nov - 21:06


Ca me rassure...
avatar
béné
Blablateur cinguilé
Blablateur cinguilé

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par béné le Ven 16 Nov - 21:07

bah faut qu'elle demande à l'inspection en + , avertir sa directrice ça suffit pas ! mais en effet le temps ne fait pas proportion de la note j'ai eu 12 et j'ai tenu 5'
avatar
Marie
Admin
Admin

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Marie le Ven 16 Nov - 21:09

je vais pas faire avancer le schmilblick paske je ne sais pas ce qu'on attend de vous à l'oral...

mais ça c'est une situation qui a du arriver en vrai...
j'ai déjà vu des collègues paniquer en début d'aprèm sur une journée de neige, de pas etre sur de pouvoir partir et d'etre bloqué tout le WE... avec les parents qui viennent chercher les enfants plus tot ou qui ne les mettent pas à l'école par prévention pour ne pas avoir à sortir les chercher sous la neige... et que le collège de secteur lui a renvoyé élèves et profs...
et toi t'es dans ta classe avec 2-3 élèves et t'attends... et tu sais que t'as 20 minutes de route sinueuse... et pas de pneus neige... mais tu restes parce que l'IEN n'a pas donné son accord pour partir. [ça sent le vécu ? ]
(car le soucis dans ce sujet c'est que la PE n'a pas demandé l'autorisation pour partir... surement parce qu'elle sait que l'IEN n'aurait pas donné cette autorisation tout simplement... y a des anecdotes chaque hiver sur EDP notamment de PE qui se sont fait remonté les bretelles par leur IEN parce qu'ils n'étaient pas dans leur classe tel jour de neige... qui ont eu une journée de salaire de retenue pour une demi journée d'absence (le temps que la tempete se calme...) )
enfin bref, je vous aide pas là... mais juste pour dire que ça doit arriver super souvent...

Invité
Invité

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Invité le Dim 18 Nov - 15:06

Quand j'ai vu ce sujet je suis restée affraid.
Comme StephMD, je dirai que le PE a obligation d'assiduité (être présent pendant les heures de travail) et obligation de surveiller ses élèves. Le PE ne peut quitter son poste qu'après demande et accord de son administration (car si elle a un accident sur la route elle ne sera pas couverte) à l'exception des situations d'urgence (mais je ne pense pas qu'il s'agisse d'une situation d'urgence?!). Je sais qu'il existe des autorisations d'absence de droit (enfant malade,...) et des autorisations facultatives (événements graves familiaux et raisons exceptionnelles qui relèvent de l'appréciation du supérieur hiérarchique. Est-ce que la demande peut rentrer dans ce cadre?!). Pour moi, la PE ne peut pas quitter son poste. Si elle est autorisée à partir cela peut créer un précédent et il sera difficile par la suite de refuser une autre absence de ce type (le même jour toutes les PE peuvent décider de partir pour la même raison!). Je ne pense pas que la répartition des élèves soit un problème. En effet, comme le dit Flufie, si la PE était malade et devait partir sur le champ, la directrice et les collègues trouveraient une solution (répartition des élèves dans les différentes classes).
Pas grand chose à dire sur ce sujet, devoir tenir 10min me paraît énorme! C'est vrai qu'avec tout ce qu'il faut apprendre, tomber là-dessus est démoralisant. Pas du tout prête pour le concours, je retourne bosser (encore 5/6 mois pour être au point).

Invité
Invité

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Invité le Dim 18 Nov - 15:14

Merci pour vos réponses, je pense comme vous oligation d'assiduité, et au pire il faut demander à l'inspection...

Et oui Marie j'avais lu les histoires de PE qui se sont fait embeter pour des journées neige.

Le sujets d'afe sont de ttes façons de vraies situations qui sont remontées en général.
avatar
vixine92
Modo
Modo

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par vixine92 le Dim 18 Nov - 15:20

Il faut glisser l'histoire que le directeur n'est pas le responsable hiérarchique du PE.

Sur le terrain, cela arrive que tu quittes précipitemment ta classe et que le directeur et tes collègues te "couvrent". Comment ça, ça sent le vécu ?
Mais concrètement quand tu es tout à coup malade en pleine journée ou que l'école de ton enfant t'appelle, tu pars ... et ensuite, tu fais le papier à l'IEN qui suit la voie hiérachique.
avatar
audrey29
Modo
Modo

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par audrey29 le Dim 18 Nov - 15:35

pas évident comme sujet

oui effectivement je ne vous aide pas du tout là

j'ai du l'an dernier quitté l'école à la reprise à 13h20 j'ai appelé l'inspection , j'ai expliqué la situation à la secrétaire (je n'avais pas pu avoir l'inspectrice qui n'était pas là) qui m'a dit que je pouvais partir (heureusement d'ailleurs parce qu'il fallait que je rentre en breizh le plus rapidement possible et du coup j'avais pu avoir un avion en fin d'aprem)


c'est clair que des enseignants qui partent à cause de la neige j'ai déjà vu faire aussi .
Mais je ne sais pas s'ils avaient demandé au préalable l'autorisation à l'inspection
avatar
Eve
Blablateur alien
Blablateur alien

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Eve le Dim 18 Nov - 15:54

je suis d'accord avec ce que j'ai vu,
l'année dernière j'ai eu 7/8 en AFE : j'ai juste dit ce qui était légal et j'ai fait un petit détour par le bon sens en disant que évidemment c'était avec l'accord de la hiérarchie. Même si le sujet n'est pas le même : il demande de connaître les textes et d'avoir du bon sens
avatar
babycakes
Blablateur alien
Blablateur alien

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par babycakes le Dim 2 Déc - 16:08

Je suis entrain de bosser l'AFE et le sujet sur lequel je travaille concerne l'exclusion :

"Suite à une altercation avec une élève de CM2, l'enseignante se rend chez le directeur et souhaite une exclusion de trois jours de l'enfant. En vue de donner une réponse à l'enseignante, le directeur décide de la tenue d'un conseil des maîtres extraordinaire. Vous êtes le conseil des maîtres que décidez vous ?"

Il me semble que l'exclusion de l'ecole est interdite à l'ecole primaire sauf pour faits graves et suite à décision de l'IA ? Mais je ne trouve pas de textes...
Ensuite est ce qu'on peut ici envisager une exclusion de la classe pendant 3 jours mais de par exemple confier l'eleve à un autre collègue dans une autre classe ?
avatar
lalimace
Blablateur bavard
Blablateur bavard

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par lalimace le Dim 2 Déc - 16:50

Par rapport au premier sujet (sur la neige), vivant à Marseille, l'année dernière, suite à la tombée de 4/5 flocons, la mairie à décidé de donner l'ordre à toutes les ATSEM de partir à 14h30, et une rumeur s'est répandue dans le milieu des parents qui sont donc venus chercher leurs enfants à l'école, alors que la classe avait toujours lieu... Du coup, accueille les parents, fait leur signer la décharge, et tout ça sans ATSEM :)
Pour donner mon avis sur le sujet, il y a deux aspects: l'urgence familiale (le bébé) et le devoir professionnel: sans ce cas précis, le bébé n'est pas en danger immédiat: il est gardé, le PE s'inquiète de ce qui pourrait se passer en cas de neige, et décide de quitter son poste sans cas d'urgence. Dans le pire des cas, le bébé reste chez la nounou un peu plus tard. Du coup, je dirai qu'il y a faute du PE: imaginons deux secondes que 3 collègues dans l'école décide de partir pour des raisons similaires, la situation devient ingérable.

Par rapport à l'exclusion d'un élève, même sans se référer aux textes, je ne vois pas en quoi cela peut résoudre le problème: s'il y a eu altercation grave, il faut qu'il y ait un processus disciplinaire (convocation des parents etc.) et une rencontre avec l'élève, les parents, le PE et le/la directeur/trice, pour que la sanction soit discutée afin de restaurer cet élève à sa place dans la classe. Le fait de convoquer un conseil des maîtres peut effectivement servir à ce que chacun donne son avis, (notamment les PE ayant déjà eu l'élève en classe). Bien évidemment, cela dépend grandement de la nature de l'altercation: si c'est un élève qui a tabassé l'enseignant, on est plus dans la sanction "réparatrice", mais dans l'exclusion pure et simple. Si c'est de la violence verbale, je crois quand même que le rôle du PE est d'aider cet élève à trouver sa place d'élève dans une classe, ce que l'exclusion ne permet pas, je pense que dans ce cas précis, l'aide d'un membre du RASED peut servir à trouver du recul dans notre action. Je crois fermement au fait que toute violence vient au départ d'un sentiment d'agression, légitime ou pas: le but serait de trouver ce qui rend cet élève "agressif".
avatar
babycakes
Blablateur alien
Blablateur alien

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par babycakes le Dim 2 Déc - 16:59

Ah mais je suis d'accord surtout au vu de la situation là (on est clairement pas dans une situation où l'attitude de l'élève est grave), mon avis ne va d'ailleurs pas dans le sens de l'exclusion mais en AFE les profs nous conseillent d'envisager toutes les possibilités et de se referer à des textes précis (la partie reglementaire). C'est pour ça que pour l'instant ma question ne concerne que l'exclusion c'est à dire savoir si c'est autorisé ou non vu que c'est ce que souhaite l'instit' dans ce cas là. Je pense que quand on me demande de prendre la decision en tant que conseil des maîtres je me dois de motiver la raison pour laquelle je ne peux acceder à la demande de l'enseignante.
De plus il semble que certaines écoles prévoient l'exclusion dans leur reglement interieur c'est pour ça que je me pose la question.
avatar
Marie
Admin
Admin

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Marie le Dim 2 Déc - 17:03

lalimace... ton "discours" est beau... malheureusement dans la réalité, on est parfois confronté à un élève "hors cadre"... et on n'a pas forcément beaucoup d'aide... (Rased inexistant... parents dans le déni... ).
Or lorsque tu te retrouves avec un élève particulièrement difficile, il faut aussi savoir protéger les autres élèves et se protéger... pour ne pas péter un cable et faire quelque chose d'irréparable pour le coup... (ce qui n'empeche pas de chercher des solutions à long terme, de faire tout ce qui est possible avec les parents, avec des spécialistes... ).
Quand on sent qu'on va passer l'élève par la fenetre... (mais vraiment...) il faut savoir aussi dire au reste de l'équipe qu'on en peut plus... ça peut passer par un conseil de maitres exceptionnel ou pas... et là si on a une équipe qui tient la route (ce n'est pas partout pareil là encore), les collègues proposeront d'accueillir cet élève dans leur classe temporairement le temps de souffler... meme s'ils en ont 30 de leur coté... dont certains pas piqués des vers non plus...

enfin j'ai encore fait du hors sujet là
avatar
babycakes
Blablateur alien
Blablateur alien

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par babycakes le Dim 2 Déc - 17:06

Marie a écrit:lalimace... ton "discours" est beau... malheureusement dans la réalité, on est parfois confronté à un élève "hors cadre"... et on n'a pas forcément beaucoup d'aide... (Rased inexistant... parents dans le déni... ).
Or lorsque tu te retrouves avec un élève particulièrement difficile, il faut aussi savoir protéger les autres élèves et se protéger... pour ne pas péter un cable et faire quelque chose d'irréparable pour le coup... (ce qui n'empeche pas de chercher des solutions à long terme, de faire tout ce qui est possible avec les parents, avec des spécialistes... ).
Quand on sent qu'on va passer l'élève par la fenetre... (mais vraiment...) il faut savoir aussi dire au reste de l'équipe qu'on en peut plus... ça peut passer par un conseil de maitres exceptionnel ou pas... et là si on a une équipe qui tient la route (ce n'est pas partout pareil là encore), les collègues proposeront d'accueillir cet élève dans leur classe temporairement le temps de souffler... meme s'ils en ont 30 de leur coté... dont certains pas piqués des vers non plus...

enfin j'ai encore fait du hors sujet là

Je ne trouve pas que tout ce que tu dises soit forcément du hors sujet parce que justement le fait que le conseil des maitres propose que l'élève soit acceuilli par un collègue, je pensais le proposer.
avatar
lalimace
Blablateur bavard
Blablateur bavard

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par lalimace le Dim 2 Déc - 17:13

Je donne juste mon avis, on n'est pas sur le même registre pour "souffler" et "exclure".
L'exclusion, pour moi, est un préalable au renvoi, ou simplement, une "mise en sécurité" de la classe/enseignant: parce que sinon, une fois l'élève revenu, ça change quoi à la situation? Et mon discours est ancré dans la réalité: je bosse avec des gamins de la Belle de Mai à Marseille depuis 15 ans :)
avatar
Marie
Admin
Admin

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Marie le Dim 2 Déc - 17:31

on est d'accord sur le principe...
le "renvoi" d'un élève ne peut et ne doit pas se faire pour un petit truc, c'est une décision extreme à ne prendre que s'il y a eu un geste grave à la base... pour protéger les autres élèves notamment...
mais ça ne résout pas le problème de l'enfant... il faut trouver d'autres solutions plus pérennes.

Invité
Invité

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Invité le Dim 9 Déc - 19:49

StefMD a écrit:J adore ton idee de post Emy.
Ce sujet est en effet assez étrange, moi je parlerai du fait qu elle n en a pas le droit a cause de l obligation de service. Elle doit faire ses heures.
Sous quelle responsabilité seraient les enfants?
Je parlerai aussi de l ethique pro mais pas de quoi tenir 10 min.....


j'aurai mis en avant aussi en gros les dix competences ou obligation du pe

Invité
Invité

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Invité le Mar 11 Déc - 11:51

bonjour,
Je propose un autre sujet.
Un enseignant a giflé un élève pour répondre à son insolence.

sujet qui arrive assez souvent dans l'actualité.
voilà un exemple de réponse que j'ai trouvé et qui m'interroge:
"Les enseignants sont tenus à une obligation de surveillance. En cas d’inertie ou de passivité, ils peuvent être déclarés responsables des dommages corporels résultant des violences commises par leurs élèves. Cependant, les enseignants ne disposent pas sur les élèves d’un droit de correction physique. Le professeur a donc commis une faute. La responsabilité de l’Etat se substitue à la sienne. L'Etat se trouve, dans cette hypothèse, systématiquement condamné à réparer le préjudice subi par l'élève."

en pratique, je trouve pas cela très clair surtout la dernière phrase: "l'état est condamné à réparer la préjudice subi par l'élève":
ça veut dire que les dommages (en € décidés par un tribunal) sont payés par l'Etat. et l'enseignant dans tout ça? il a fait une faute, il doit aussi avoir une sanction? genre exclusion temporaire?
avatar
Eve
Blablateur alien
Blablateur alien

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Eve le Mar 11 Déc - 12:07

la sanction envers le PE est interne au système
alors que la réparation s'est vis à vis d'un tribunal
avatar
lalimace
Blablateur bavard
Blablateur bavard

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par lalimace le Mar 11 Déc - 12:38

StefMD a écrit:
"Les enseignants sont tenus à une obligation de surveillance. En cas d’inertie ou de passivité, ils peuvent être déclarés responsables des dommages corporels résultant des violences commises par leurs élèves. Cependant, les enseignants ne disposent pas sur les élèves d’un droit de correction physique. Le professeur a donc commis une faute. La responsabilité de l’Etat se substitue à la sienne. L'Etat se trouve, dans cette hypothèse, systématiquement condamné à réparer le préjudice subi par l'élève."
Alors, dans cette réponse, il y a deux choses mélangées.

Tu ne peux être tenu responsable (dans aucun travail d'ailleurs) d'un accident qui a eu lieu dans un cadre normal d'activité: Dans la cour, un enfant tombe en jouant tranquillement alors que tu surveilles avec un collègue, il se casse une dent etc. Pareil, si un enfant frappe un autre et lui casse ses lunettes etc. Comme tu fais ton travail, mais que tu ne commets pas de faute, c'est ta responsabilité civile qui est engagée, et comme tu es employé par l'état, c'est donc l'état qui couvre les dommages. (On parle souvent dans ce genre de cas de gestion en "bon père de famille", tu ne peux te prémunir contre TOUS les accidents: le risque zéro n'existe pas)

Autre cas de figure: tu laisses les enfants descendre seul dans la cour, alors que tu es au 3ème étage, dans un escalier qui est réputé dangereux, parce que tu n'es pas de service et que tu dois ranger les tables pour la séance d’après: un enfant se casse la jambe parce qu'un autre l'a poussé dans les escaliers: il y a défaut de surveillance, il y a donc faute de ta part, c'est ta responsabilité pénale qui est engagée, et l'état ne se substituera pas à celle-ci: si les parents attaquent et qu'il est établi que tu n'as pas pris toutes les précautions (chef de rang, consignes pour descendre dans l'escalier etc.), tu en subiras les conséquences. On parle bien évidemment d'un cas ou les parents seraient procéduriers: dans l'immense majorité des cas, on fait une déclaration d'accident et c'est fini...

Enfin, ce cas de figure, avec la gifle: on est là complètement dans la faute professionnelle (cf. au dessus). Le problème, et c'est là tout le défaut de la judiciarisation de la vie publique, c'est que si les parents veulent attaquer, on risque de mettre en faute l'enseignant mais également ses collègues/sa hiérarchie (et donc l'EN) pour ne pas avoir détecté la "violence potentielle" de ce fonctionnaire. On risque donc, de manière préventive (et pour sortir le parapluie) de suspendre cet enseignant, le temps de voir ce qui s'est passé. Dans tous les cas, l'enseignant aura tort, il est clairement sorti de son rôle d'éducateur et d'adulte référent et responsable. Le niveau de sanction pénal (dommages etc.) et professionnel (blâme, avertissement, voire révocation) peut varier selon le profil de chaque cas, l'état ne se substituera donc pas ici aux réparations demandées s'il y en a.

Pour résumer: responsabilité civile s'il n'y a pas faute, l'employeur prend en charge, pénale s'il y a faute, l'employeur ne prend pas en charge (et c'est comme ça partout dans le droit du travail).
avatar
lalimace
Blablateur bavard
Blablateur bavard

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par lalimace le Mar 11 Déc - 12:43


Contenu sponsorisé

Re: Sujets AFE...parlons-en !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 8:13