Structures impersonnelles

Partagez

Invité
Invité

Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 16:41

Me revoilà avec une nouvelle question.
Dans un sujet, ils demandent de relever les structures impersonnelles d'un texte.
Je suis OK pour toutes les structures telles que "il paraît évident que...", "il est bon en effet de rappeler..."... bref avec les constructions avec "il", mais je ne savais pas que la structure "on souhaite mettre en évidence" est impersonnelle. Donc avec le pronom "on" faut-il toujours considérer que la construction est impersonnelle?
  

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 17:49

Je pense que cela dépend à qui le "on" fait référence.
Ex: "Marie et moi allons à la patinoire. On aime bien cette activité."
La tournure n'est pas impersonnelle ici.

Enfin, je ne suis pas spécialiste... Mais, j'aurais dit ça!  Rolling Eyes

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:00

C'est vrai que dans le texte en question il n'y a pas de nom précis. Le "on" comprend en fait l'auteur du texte et les personnes partageant son idée, mais sans que cela soit explicité en tant que tel. Donc peut-être est-ce en effet la raison.
Merci  

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:03

Ca me paraît très bizarre...jamais entendu parler de  la construction impersonnelle avec "on"...

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:05

Mais il n'y ni sujet logique, ni sujet grammatical? je pensais qu'il n'y avait que les verbes toujorus impersonnels (il pleut, il s'agit...) qui étaient ainsi

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:09

ClaireB a écrit:Mais il n'y ni sujet logique, ni sujet grammatical? je pensais qu'il n'y avait que les verbes toujorus impersonnels (il pleut, il s'agit...) qui étaient ainsi

Moi aussi.
Voici la phrase entière:
"Sans nier l'intérêt pragmatique de la lecture fractionnée ainsi conçue, on souhaite mettre en évidence les avantages de la lecture in extenso"

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:16

C'est pris dans le sens "il est souhaitable de mettre en évidence les avantages", oui je suis d'accod avec ça, et oui "on"  renvoie à un référent indeterminé... mais je me demande quand même si on peut parler de constructions impersonnelles, rhhhaaaa!!!!
avatar
clairebois
Modo
Modo

Re: Structures impersonnelles

Message par clairebois le Mer 15 Jan - 18:16

Fanny974 a écrit:Je pense que cela dépend à qui le "on" fait référence.
Ex: "Marie et moi allons à la patinoire. On aime bien cette activité."
La tournure n'est pas impersonnelle ici.

Enfin, je ne suis pas spécialiste... Mais, j'aurais dit ça!  Rolling Eyes

+ 1

Le "on" peut être employé comme tournure impersonnelle quand il s'agit d'un "on" général par exemple dans les proverbes du style "On a souvent besoin d'un plus petit que soit".

Ce n'est pas le cas quand il fait référence à un nombre restreint de personnes ou dans un usage familier quand il correspond à "nous".

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:18

mais là, on parle pas de "constructions" impersonnelles, la manière dont le verbe est construit?

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:25

ah non, tournures et constructions c'est le même combat. Mais j'ai quand même un doute pour le "on", je suis en train de chercher et je ne le vois marqué nulle part en exemple. Quelqu'un a? je continue.

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:29

clairebois a écrit:
Fanny974 a écrit:Je pense que cela dépend à qui le "on" fait référence.
Ex: "Marie et moi allons à la patinoire. On aime bien cette activité."
La tournure n'est pas impersonnelle ici.

Enfin, je ne suis pas spécialiste... Mais, j'aurais dit ça!  Rolling Eyes

+ 1

Le "on" peut être employé comme tournure impersonnelle quand il s'agit d'un "on" général par exemple dans les proverbes du style "On a souvent besoin d'un plus petit que soit".

Ce n'est pas le cas quand il fait référence à un nombre restreint de personnes ou dans un usage familier quand il correspond à "nous".

Je suis d'accord, mais comme ici le "on" fait référence à un petit groupe de personnes, je ne l'aurais pas mis en structure impersonnelle.
Du coup j'ai une autre question (je sais je suis nulle en grammaire), mais avec "ça" on ne parle de forme impersonnelle comme dans "L'accident, ça n'arrive pas qu'aux autres", donc là est-ce que c'est une structure impersonnelle?

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:36

oui je suis d'accord avec toi melanie75, sans compter que je n'ai pas encore vu de tournures impersonnelles avec le pronom "on"  mais je cherche.
Pour ton autre question tu me poses une colle! je dirais que c'est un pronom de reprise, mais pas que c'est une tournure impersonnelle, car "ça", représente quelque chose de déterminé, "les accidents".
je crois que forme impersonnelle = tournure impersonnelle = construction impersonnelle sinon, non?

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:40

ClaireB a écrit:oui je suis d'accord avec toi melanie75, sans compter que je n'ai pas encore vu de tournures impersonnelles avec le pronom "on"  mais je cherche.
Pour ton autre question tu me poses une colle! je dirais que c'est un pronom de reprise, mais pas que c'est une tournure impersonnelle, car "ça", représente quelque chose de déterminé, "les accidents".
je crois que forme impersonnelle = tournure impersonnelle = construction impersonnelle sinon, non?

Alors pour l'histoire du ça, ça    vient du Bled.
Et pour moi aussi j'aurais dit que tout est idem, mais apparemment non, enfin c'est ce que j'en déduis puisque dans le fameux texte où il y a l'histoire du "on", il y a aussi un "ça" qui n'a pas été relevé dans les structures impersonnelles (la phrase est "Qu'est-ce que ça raconte?" et le ça reprend "texte fictionnel"...je n'y comprend plus rien... affraid 

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:48

eh bien ça doit être encore une querelle de grammairiens! Je reprends mon Bordas, et dans le même type de phrase, le "ça" est considéré comme reprise du sujet, non comme tournure impersonnelle.

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 18:57

Donc du coup le jour de l'exam on fait plouf plouf pour choisir   

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 19:15

Les correcteurs ont plusieurs grilles de correction, avec les termes acceptables, étant donné que les grammairiens ne sont pas d'accord sur tout. Du moment que c'est justifié, c'est bon.
avatar
clairebois
Modo
Modo

Re: Structures impersonnelles

Message par clairebois le Mer 15 Jan - 19:19

melanie75 a écrit:Donc du coup le jour de l'exam on fait plouf plouf pour choisir   

 lol! Pas tout à fait, comme dit ClaireB, il faut justifier  Very Happy 
avatar
valnam
Blablateur alien
Blablateur alien

Re: Structures impersonnelles

Message par valnam le Mer 15 Jan - 19:25

En français, le "on" peut représenter trois "choses" :
1. "nous" : "On est allé au cinéma hier."
2. "quelqu'un" : "On frappe à la porte".
3. "les gens" : "En France, on aime boire du vin."
Mais du coup, je ne sais pas dans quelle catégorie irait l'exemple initial... Peut-être que dans l'exemple, ce n'est pas une construction impersonnelle classique mais qui a valeur de.
Bon, en fait je sais pas si ça aide.

Invité
Invité

Re: Structures impersonnelles

Message par Invité le Mer 15 Jan - 19:30

Merci les gens   

Contenu sponsorisé

Re: Structures impersonnelles

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov - 22:43