lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Partagez

Invité
Invité

lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par Invité le Mar 18 Mar - 9:23

Bonjour à tous, 
je créé un nouveau sujet relatif à l'apprentissage de la lecture. Je ne sais pas pourquoi ce chapitre en particulier me pose souci.
A vrai dire, j'ai du mal à distinguer l'acquisition du "principe alphabétique" de "l'apprentissage du code". Est-ce que c'est la même chose? Pour moi, l'acquisition du principe alphabétique signifie la compréhension que l'écrit code l'oral, qu'un nombre limité de signes écrits, transcrivent les unités de l'oral. Mais alors le code? Est-ce que c'est l'apprentissage des graphèmes et de leur équivalents phoniques?
Le Foucher distingue bien, dans l'apprentissage de la lecture ces différents domaines d'apprentissage tous nécessaires pour l'apprentissage de la lecture : 
- le principe alphabétique
- l'identification des mots
- la compréhension
- la production d'écrits
- l'acculturation ou imprégnation culturelle

J'ai vraiment du mal à comprendre la distinction entre ce qu'ils appellent l'apprentissage du code, le principe alphabétique, et même l'identification des mots, 'suis un peu paumée   

Si vous vouliez bien éclairer ma lanterne? (bizarre cette expression ^^)

bisous!
avatar
valnam
Blablateur en or
Blablateur en or

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par valnam le Mar 18 Mar - 11:46

bon allez, je me lance vu que personne ne te réponds, mais sans vérifier, juste de mémoire...

pour le principe alphabétique, je ne sais pas trop, ce que tu proposes a l'air cohérent.

pour le code je dirais plutôt apprentissage des phonèmes et mise en relation avec leurs différentes graphies, ça peut aussi s'appeler la combinatoire (ou qch comme ça   )

les programmes présentent plusieurs aspects pour apprendre à lire : identification des mots (grâce à la relation phonie/graphie), donner du sens à ce qu'on lit, apprentissage de l'écriture en parallèle de la lecture et constitution d'une culture littéraire. 

donc j'ai l'impression que ça rejoint le F. qui considérerait donc le principe alphabétique comme l'apprentissage du code.

bon j'espère que c'est clair.

les autres, qu'en pensez-vous?

Invité
Invité

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par Invité le Mar 18 Mar - 13:28

oui, je crois comprendre que le code regroupe toutes les lois de la combinatoire, qu'on apprend donc au CP. L'apprentissage du code est permis par la découverte du principe alphabétique (on comprend qu'un mot écrit code un mot oral) et la conscience phonologique (on repère les différentes unités de la chaîne écrite et de la chaîne orale) à la maternelle.
Mais l'apprentissage des correspondances graphèmes/phonèmes, c'est quoi exactement? De la conscience phonologique? le code? je m'embrouille :/
Merci beaucoup en tout cas pour ton aide!!
avatar
valnam
Blablateur en or
Blablateur en or

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par valnam le Mar 18 Mar - 13:41

c'est ça, d'abord tu as la conscience phonologique en maternelle puis tu passes au code en CP, c'est-à-dire relation graphèmes/phonèmes.
Prenons par exemple le son [s] qui peut s'écrire s, ss, c, ç, t (comme dans attention) et vice versa, si je vois la lettre s, je sais que ça peut être les sons [s] ou [z] ou rien comme pour la marque du pluriel.
Mais en CP, ça va plus loin, tu dois également être capable de "déchiffrer" les mots, c'est-à-dire de repérer une lettre et d'y attribuer un son afin de pouvoir identifier le mot.
Et là les programmes sont clairs : la méthode utilisée doit être au départ très majoritairement syllabique (donc apprentissage code ou relation phonème/graphème) et éventuellement globale pour les mots outils (environ une cinquantaine en CP).
en tout cas, c'est comme ça que j'ai compris en lisant les docs du MEN et en observant pendant mon stage.

Invité
Invité

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par Invité le Mar 18 Mar - 13:54

je crois que ça commence à entrer ^^ merci Valnam...si je peux me permettre de reformuler pour voir si j'ai bien compris : 
maternelle : conscience phonologique (je repère un son dans une lettre, je manipule des unités comme la syllabe etc.) mais ça veut dire aussi que je travaille un peu le code non? Parce qu'ils doivent connaître la majorité des lettres de l'alphabet, donc on leur apprend les lettres et leur équivalents phonique n'est-ce pas?

et ensuite au CP, j'intensifie l'apprentissage du code (cad les relations phonèmes/graphèmes) qui va de pair avec la capacité à déchiffrer le mot (dans papa je reconnais la lettre "p", et la lettre "a", je leur fais correspondre les phonèmes /p/ et /a/, je les mets ensemble ça me donne /pa/, je recommence avec l'autre syllabe --> donc ça (méthode synthétique, ou analytique)ça fait partie de l'identification du mot? (sans oublier la dimension de la compréhension etc.). Tout est en fait étroitement imbriqué? 

rha zut, y a un truc qui bloque chez moi là! crotte alors! pourquoi ça bloque?
avatar
valnam
Blablateur en or
Blablateur en or

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par valnam le Mar 18 Mar - 16:13

oui, c'est exactement ça pour le CP et pour la maternelle oui pour la conscience phonologique mais non pour tes exemples : notamment "on repère un son dans une lettre" (je suis pas sûre de voir ce que tu veux dire) et "lettres et équivalents phoniques".

- en maternelle on travaille uniquement sur les syllabes à l'oral (pas les phonèmes) : par exemple compter le nombre de syllabes dans un mot (en frappant dans ses mains), repérer si une syllabe est présente dans un mot (par exemple [to] dans tomate, bateau ou maison) et éventuellement indiquer sa place dans le mot (début, milieu, fin)

- pour ce qui est des lettres en maternelle, ils travaillent essentiellement sur la reconnaissance graphique et l'écriture des lettres. Je pense qu'ils mentionnent également le nom de la lettre mais ce n'est pas de la conscience phonologique à mon avis, c'est juste le nom de la lettre. Il faut faire attention car le nom de la lettre (lorsqu'on récite l'alphabet par exemple) ne correspond pas au phonème, c'est-à-dire au son que fait la lettre (lorsqu'on est dans le déchiffrage). 

dis-moi ce que tu en penses.

Invité
Invité

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par Invité le Mar 18 Mar - 16:26

ça s'éclaire un peu! en effet je me disais que c'était bien difficile de devoir repérer des phonèmes dans des mots en maternelle. Donc cette activité d'analyse de l'oral, et l'autre qui consiste à associer un ou des graphèmes à un phonème (= code, c'est ça?), c'est CP.
En maternelle, ok, on repère les lettre par reconnaissance graphique, écriture, mais on ne travaille pas sur la correspondances graphèmes/phonèmes.
ok je crois que je vois mieux, je vais peut-être m'en sortir!
avatar
valnam
Blablateur en or
Blablateur en or

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par valnam le Mar 18 Mar - 17:38

super !
avatar
valnam
Blablateur en or
Blablateur en or

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par valnam le Mar 18 Mar - 18:41

je viens de vérifier quelques détails : en fait relation phonie/graphie c'est ce que j'avais dit sur la lettre s correspondant à plusieurs sons ou le son [s] correspondant à plusieurs graphies et combinatoire c'est combiner les phonèmes pour faire des syllabes comme dans ton exemple avec papa : p+a=pa. mais comme tu dis, tout est imbriqué.

Invité
Invité

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par Invité le Mar 18 Mar - 19:27

ok, mais donc c'est bien le code, on est d'accord? comment j'encode l'oral, comme je décode l'écrit (en gros), ben vraiment merci beaucoup!
avatar
Marie
Admin
Admin

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par Marie le Mar 18 Mar - 21:45

Je me permets d'intervenir avec ma petite expérience du terrain en maternelle...

en théorie, en GS on ne fait pas du "préCP" ...
mais dans beaucoup d'école, on retrouve (malheureusement à mon avis) les memes fiches préfabriquées qu'au CP et donc on ne fait pas que de l'oral...

de plus, on retrouve dans les programmes la compétence "Mettre en relation des sons et des lettres"
ça ne veut pas dire qu'on voit tous les phonèmes et tous les graphèmes... mais les élèves commencent à apprendre quand meme certaines correspondances.

J'ai actuellement des moyens de niveau assez moyen... mais une moitié de ma classe commence déjà à capter que le V de Vendredi se prononce Vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv comme le Vent... (idem avec d'autres sons / lettres )
On a décodé ensemble le mot "MARS" qui était écrit au tableau à la rentrée des vacances... "Mmmmmmmm Aaaaaaaaaa ça fait Maaaa comme toi maitresse (Marie) et comme Mardi aussi !" C'est ce que certains sont déjà capables de faire si on les fait simplement observer et qu'on leur faire comprendre que la lecture ce n'est pas de la devinette.

Invité
Invité

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par Invité le Mar 18 Mar - 21:52

Merci beaucoup Marie de partager ton expérience! c'est toujours très intéressant, et puis ça rend les choses beaucoup plus concrètes, surtout!
avatar
valnam
Blablateur en or
Blablateur en or

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par valnam le Mer 19 Mar - 8:36

Merci Marie d'être passée par là!!
avatar
Ceeliinee
Blablateur en or
Blablateur en or

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par Ceeliinee le Mer 19 Mar - 11:31

Je viens de retrouver un de mes cours de Bruno Germain en fouinant dans mon DD, si ça peut en éclairer certains/certaines:



2 composantes de l’apprentissage de  la lecture :
-[size=9.33333]          [/size]Des activités autour de la partie technique de la langue à spécifique
L’identification des mots
-[size=9.33333]          [/size]Ce que j’en fais
La compréhension
[size=18.6667] [/size]
[size=18.6667] [/size]
I.[size=9.33333]                  [/size]L’identification des mots
[size=18.6667] [/size]
L’identification des mots s’apprend par étapes successives. Très vite les enfants vont tout exploiter.
 
1ère étape : conscience phonologique.
 
Pour rentrer dans le français écrit il faut avoir une bonne conscience phonologique.
La conscience phonologique : percevoir de manière raisonnée la différence entre tous les sons du français, différence utile entre les sons. Il y a des différences non utiles en français (exemple le « r » roulé). Le français impose qu’on distingue certains sons les uns des autres.
Jeux de rythmes, de comptines. Au début du CP, il faut s’assurer que tous les enfants ont la conscience phonologique. Il faut 8 semaines à un enfant pour acquérir la conscience phonologique avec un orthophoniste.
 
 
2è étape : la compréhension du principe alphabétique.
 
Permet de comprendre à l’enfant qu’il y aune relation de correspondance systématique entre l’oral et l’écrit. Chaque fois que j’entends un son il doit y avoir un signe pour l’écrire et inversement.
l + a à la        al         lal        les sons se combinent.
Comprendre qu’il a des associations. Apprendre d’abord les régularités
On fusionne des sons et on combine des lettres.



3è étape : la connaissance du code
 
Pour rentrer dans le code, le meilleur moyen est la syllabe. La connaissance du code nécessite d’avoir en tête la totalité des combinaisons.



4è étape : la fixation orthographique
 
C’est la maîtrise également des irrégularités du français et en même temps la facilité qu’on a de repérer un mot. Parfois il y a des mots dont l’écriture aide à la compréhension. Ex : mon amie. Chez un lecteur expert, pas de lecture entière du mot. On voit le mot dans sa totalité.
 
 
II.[size=9.33333]               [/size]La compréhension
 
On a cru pendant longtemps que la compréhension était innée. Dans les années 70-75 on a découvert qu’on apprend à comprendre du texte écrit.
Quels sont les éléments de cet apprentissage de la compréhension ?
Beaucoup d’enseignants qui croient travailler la compréhension ne font que vérifier la compréhension, ils n’apprennent pas à l’enfant à mieux comprendre les textes.
 
Il faut travailler sur les mots pour dire la langue, le vocabulaire. Les mots dans une langue sont porteurs de cette langue. Travailler le vocabulaire sans textes. Le sens d’un mot dépend du contexte.


Dictionnaire du français usuel
 
La compréhension est une activité mentale compliquée. Quand nous lisons, au fur et à mesure que le texte défile nous le remettons en cohérence.
Il faut apprendre aux enfants à repérer les informations dans un texte, à être attentif aux détails. La mémoire est un élément fortement impliqué dans la lecture.
 
L’inférence : rapprochement de deux informations éloignées dans un texte.
 
Quand un enfant comprend quelque chose il faut toujours lui demander pourquoi, ce sont les activités métacognitives.

Contenu sponsorisé

Re: lecture : principe alphabétique, apprentissage du code?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 23:48