Les oeuvres de littérature de jeunesse

Partagez
avatar
mathii31
Blablateur professionnel
Blablateur professionnel

Les oeuvres de littérature de jeunesse

Message par mathii31 le Dim 7 Juin - 10:13

Lors d'un exposé en CSE on est souvent amené à dire qu'on traitera de ce sujet dans le cadre de l'instruction civique & morale grâce à des débats, des discussions autour de ce thème etc... mais on peut aussi dire qu'on peut le traiter en littérature de jeunesse ! Alors je vous propose par thème de donner des noms d'oeuvre (des œuvres que vous avez vu traitée en classe par exemple, ou que vous connaissez bien...) Si possible des classiques pour pas qu'il y ait 15 œuvres pour un même thème ! ^^ 
Je pense que lorsqu'on dit qu'on traitera ça grâce à la littérature de jeunesse, c'est bien de connaître 2-3 titres d’œuvres avec si possible un court résumé pour voir qu'on connaît le sujet quand même. Exemple, l'an dernier j'étais tombée sur l'égalité fille garçon, j'avais dis qu'on pouvait le traiter en classe grâce à la litté de jeunesse, mais je ne connaissais aucun titre... 

HARCELEMENT : 

Cycle 1 : 


Ne te laisse pas faire petit ours de Michalis Kountouris : Eugène, le petit ours, se trouve confronté à son ami Hannibal, plus grand et plus fort que lui. Un jour, celui-ci décide de prendre à Eugène son jouet préféré, un bateau rouge. Eugène osera-t-il en parler à ses parents ?
OU 
Le Lapindicite de Christine Naumann-Vilemin : Pauvre petit Ignace ! Depuis quelque temps, il rentre de l’école le cœur barbouillé. 
Son entourage a beau redoubler d’attention, ses douleurs empirent jour après jour... 
Et si Hannibal la terreur, le voleur de goûter, y était pour quelque chose ?


Cycle 2 : 

Rouge de Jan de Kinde : Soudain, Arthur est devenu tout rouge. Nous nous sommes mis à ricaner en le montrant du doigt. "Laissez-moi tranquille! " a murmuré Arthur. Mais Paul a ricané de plus en plus fort. Comment faire face à l'intimidation et avoir le courage de dire non."


Lili est harcelée à l'école (Max & Lili) : Valentine et ses copines ont trouvé un nouveau " jeu " : casser Lili ! La ridiculiser, lui faire subir des brimades, dire du mal d'elle... Lili se retrouve seule, la peur au ventre. Elle ne voit même plus le regard préoccupé de Max... Va-t-elle s'en sortir ? Ce livre de Max et Lili parle du harcèlement à l'école, cette violence qui ne dit pas son nom, ces humiliations et moqueries à répétition. Cette souffrance, on peut s'en souvenir toute sa vie. Alors, il ne faut pas laisser faire, ni se laisser faire ! Ni complice, ni victime ! Faire souffrir, ça ne peut jamais être un jeu. En parler, ce n'est pas rapporter, c'est empêcher ce qui est interdit. C'est protéger, défendre ou se défendre...


Cycle 3 :

Le papa de Simon d'après une nouvelle de Guy Maupassant de Charlotte Moundlic : Pas de papa, pas de papa !" : c'est ainsi qu'est accueilli Simon lors de son premier jour d'école. Parce qu'il vit seul avec sa maman, parce que sa famille ne ressemble pas à celles de ses camarades, le jeune garçon devient le souffre-douleur des autres enfants. Sa route va heureusement croiser celle de Philippe Remy, le forgeron du village. Un homme qui va dépasser les préjugés pour écouter son coeur...


MALTRAITANCE/VIOLENCE


Cycle 1 :


Petit doux n'a pas peur de Marie Wabbes : Petit Doux l'Ourson a un ami plus grand que lui, Gros Loup, qui profite parfois de sa taille pour martyriser son petit camarade. Lorsque Gros Loup se montre méchant, Petit Doux n'ose rien dire, de peur de souffrir des représailles. Le petit finira pourtant par dire à tous le comportement de son ami. Un livre pour apprendre aux plus petits à dénoncer les violences physiques ou verbales dont ils pourraient faire l'objet.


Cycle 2 : 


Jeremy est maltraité (de la collection Max & Lili) : Max ne comprend pas pourquoi son copain Jérémy est souvent violent. Un jour, il découvre qu'il est maltraité par son père... Une histoire de Max et Lili pour apprendre que la maltraitance, c'est la violence répétée sur un plus petit. Un enfant battu, humilié ou délaissé ne peut pas se défendre. Si on découvre sa souffrance, il faut le persuader d'en parler, pour qu'on puisse le protéger et aider sa famille.


Cycle 3 :


L'enfant silence de Cécile Roumigière : Un album fort, subtil, dur qui aborde le sujet difficile de la maltraitance des enfants.
"Elle vit dans la maison des loups. Quand les écoliers rentrent chez eux en riant, elle prend le chemin de la nuit. On pourrait croire qu’elle rejoint une maison comme les autres, mais son pas est lourd, beaucoup trop lourd pour une enfant de son âge. Elle ne dit jamais rien. Ses lèvres bougent parfois, en silence." 


EGALITE FILLE-GARCON :


Cycle 1 : 


Hector l'homme extraordinairement fort de Magali Le Huche : On savait que le cirque peut être un lieu magique mais celui-là dépasse la légende : tout y est extraordinaire ! Et surtout Hector, l’homme "extraordinairement fort." Cet hercule a des dons encore plus étonnants, qu’il ne veut révéler. Vous allez comprendre : Une fois rentré chez lui, dans le secret de son antre, Hector devient le roi de la maille. Eh oui, il tricote ! Les jaloux se disent que le secret divulgué ridiculisera définitivement leur rival. Effectivement, Hector est très atteint et se croit perdu aux yeux de sa belle, Léopoldine. Que pensez-vous qu’il arrivât ?


Dinette dans le tractopelle de Christos : Dans le catalogue, les pages roses des jouets de filles sont bien séparées des pages bleues des jouets de garçons. Jusqu'au jour où le catalogue est déchiré et recollé dans le désordre. La poupée Annabelle qui rêvait de jouer au tractopelle rencontre la figurine Grand Jim qui adore la dînette. Garçons et filles partagent enfin leurs jouets et leurs jeux dans un catalogue aux pages violettes.
Une histoire charmante et fantaisiste qui dénonce le sexisme dans les catalogues de jouets.


Cycle 2 :


Madame Zazie a t'elle un zizi de Delphine Durand: Max croyait que le monde était simple : d'un côté, les Avec-zizi, les costauds, ceux qui dessinent des mammouths et jouent au foot ; de l'autre, les Sans-zizi, qui jouent à la poupée et dessinent "des petites fleurs nunuches". Zazie va saper toutes ses certitudes : elle dessine des mammouths, a un vélo de garçon et joue au foot. Max veut en avoir le cœur net. Une difficile enquête s'engage.


Cycle 3 :

La collection "Talents hauts" : Dans cette collection pour les enfants de 3 à 7 ans,les héros peuvent être des héroïnes, les mamans sont des femmes d'aujourd'hui et les hommes des papas modernes, les filles ne sont pas au bois dormant et les garçons ne sont pas les seuls à chasser le dragon...

Des albums garantis 100% sans sexisme ! + Romans pour le 7-11 ans ! 


HANDICAP


Cycle 1 :


(autisme) Lolo de Brigitte Marleau : Moi, je m assois en arrivant à la garderie. Mais Lolo, quand il arrive dans le local, sur la pointe des pieds, il se met à danser. Lolo ne comprend pas les mots... Il faut lui montrer un dessin ou une photo. Mais Lolo, lui aussi, aime jouer et il me donne la main pour aller jouer avec le train.


Cycle 2 : 


(Handicap moteur) Le lapin à roulette de Grégoire Solotaref : ll y avait une fois un lapin qui n’était pas tout à fait comme les autres : son nom était Jil. Il avait appris à se servir de deux bottes munies de petites roues et de freins. Car ses jambes ne marchaient pas. Tout le monde l’appelait le lapin à roulettes. Un jour, Jil partit faire un tour un peu plus loin que d’habitude...


Alex est handicapé (Max & Lili) : Dans la classe, Alex arrive en fauteuil roulant. Au début, c'est difficile... mais plus Max le connaît, plus il l'apprécie. Et, avec ses copains, ils ont une idée un peu folle... Cette histoire de Max et Lili montre la difficulté de vivre tout le temps avec un handicap. Elle fait comprendre que c'est un défi quotidien pour se débrouiller, se défendre, se faire accepter et aimer, pour être heureux comme n'importe qui !

(autisme) Pibi mon étrange ami Jin-Heon Song : Jin-Heon Song, auteur coréen, nous raconte ici une histoire vraie. Celle de sa rencontre lorsqu’il était petit avec Pibi, un enfant autiste (pourra-t-on lire sur la quatrième de couverture). Tout se passe à l’extérieur dans cet album réalisé à la mine de plomb qui joue habilement sur une variation de gris. L’auteur décrit pas à pas sa rencontre avec cet enfant solitaire qui passe ses journées dans la forêt. Petit à petit, on le voit s’approcher de ce garçon qui l’intrigue. Sans échanger un mot, il va apprécier sa compagnie et passer de longs moments à ses côtés dans les bois. Mais lorsque arrive la fin de l’hiver, c’est le temps pour le jeune narrateur de rentrer à l’école. Là, tout change. Peu à peu, influencé par le regard de ses camarades de classe, il s’éloignera de Pibi -qui ne va pas à l’école- et perdra cette relation particulière.


LAICITE :


Cycle 2 :


Max et Lili se posent des questions sur DieuMax et Lili accueillent Koffi car ses parents sont partis en Afrique auprès de sa grand-mère malade. Koffi est convaincu qu'il peut la sauver par la prière. Il prie comme son père musulman, mais aussi comme sa mère catholique... Touchés par sa tristesse et par sa foi, Max et Lili décident de l'aider en faisant appel à tous leurs copains et à toutes les religions... Ce livre de Max et Lili parle de Dieu, des religions, des questions que l'homme se pose... D'où vient la vie, 1 de Dieu ou du big-bang? Est-ce Dieu qui a créé l'homme... ou l'homme qui a inventé Dieu? Une histoire pour réfléchir sur notre existence, respecter ceux qui croient ou pensent autrement, et apprendre le dialogue et la tolérance...


Cycle 3 :


Les Goûters philos : 


DIFFERENCE


Cycle 1 :

Dudu la grosse tête de Marie Pagoulatos: Dudu est un enfant pas comme les autres et tous le monde se moque de lui… jusqu´au jour où il va faire de sa différence un atout, et là, tout va changer dans sa vie !


Dernière édition par mathii31 le Dim 7 Juin - 14:09, édité 3 fois
avatar
rose889
Blablateur bavard
Blablateur bavard

Re: Les oeuvres de littérature de jeunesse

Message par rose889 le Dim 7 Juin - 11:27

Sur le handicap:

- Cycle 2:
Zekeye et Maïna, Dieterlé Nathalie (fillette aveugle, dès le CP): Le jour où les enfants du village vont se baigner à la cascade, ils refusent d’y amener la jeune aveugle Maïna. Zékéyé décide de rester avec elle au village. Le soir, un orage violent empêche les petits baigneurs de retourner au village. Zékéyé et Maïna vont les chercher. C'est gâce aux sens très développés de la jeune fille que les enfants, retrouvés sont retrouvés et ramenés au village.
Je te sauverai, Eric Simard (le mutisme, fin CE1): Alan est un petit garçon qui ne parle pas. Lors des vacances de Noël en Bretagne, il apprend le naufrage de l'Erika et fait la rencontre d'un oiseau mazouté sur une plage qu'il appelle Jonathan. L'amitié entre le garçon et l'oiseau est très forte tout au long du livre, de la rencontre aux soins de l'oiseau dans la clinique. C'est lorsqu'il redonne à l'oiseau sa liberté, que la parole d'Alan se libère.

- Cycle 3:
Le liseron de Jules, Kochka (autisme): Jules est le petit frère d'Hugo. Depuis tout petit, il est différent et les relations avec Hugo sont complexes. Jules n'arrive pas à rentrer en contact avec Hugo, il crie... Son apaisement passe par le fait de sentir le liseron. Les parents des deux frères sont obligés de déménager dans une maison indépendante pour Jules, la maman doit s'arrêter de travailler, et Hugo se trouve séparé de tous ses amis. Un jour, Hugo décide de laisser partir Jules seul sur la route, de se débarrasser de ce frère si différent. Un accident survient et c'est cet événement qui est la base de la réconciliation d'Hugo avec son frère.
La couleur des yeux, Yves Pinguilly (fin de cycle 2 aussi, tout début du cycle 3, fillette aveugle): C'est l'histoire d'une petite fille, Fati, qui est aveugle. Un poisson à qui elle redonne la liberté lui permet de retrouver la vue. Mais Fati a les yeux bleus et cette différence si inhabituelle fait qu'elle est rejetée par son village en Afrique. C'est un oiseau ayant lui aussi les yeux bleus mais que tout le monde trouve si beau, qui lui fait réintégrer les siens au village.  
Sissi Pieds Jaunes, Zambon (enfant sourd et muet, enfant ayant des problèmes de langage): Lionel et Sissi se rencontrent lors d'un mariage. Lionel déforme les mots. Sissi est quant-à-elle sourde et muette. Les deux enfants, malgré leurs problèmes de compréhension initialement vont arriver à se faire comprendre et à découvrir le monde de l'autre.

Après, en off, mes préférés sur le thème sont "La couleur des yeux" pour le cycle 2, et Sissi-Pieds-Jaunes (pièce de théâtre) pour le cycle 3. Wink
avatar
Sarayane
Blablateur professionnel
Blablateur professionnel

Re: Les oeuvres de littérature de jeunesse

Message par Sarayane le Dim 7 Juin - 13:40

Alors ce n'est pas un classique mais j'ai connu l'auteur il y a quelques années sur un forum de mamans et j'aime beaucoup ce qu'elle fait ...

La différence (cycle 1)
Dudu la grosse tête de Marie Pagoulatos: Dudu est un enfant pas comme les autres et tous le monde se moque de lui… jusqu´au jour où il va faire de sa différence un atout, et là, tout va changer dans sa vie !
avatar
vixine92
Modo
Modo

Re: Les oeuvres de littérature de jeunesse

Message par vixine92 le Dim 7 Juin - 13:46

Concernant l'égalité garçon fille, il existe une maison d'éditions qui déconstruit les genres : Talents hauts.
avatar
prep
Nouveau blablateur
Nouveau blablateur

Re: Les oeuvres de littérature de jeunesse

Message par prep le Mer 10 Juin - 11:57

Concernant le handicape, ou plus spécifiquement le fait d'être hospitalisé, J'ai acheté un album qui s'appelle "Sam à l'hôpital" et je trouve que c'est une petite merveille pour plusieurs raisons :
Tout d'abord les planches ont été faites par une enfant leucémique pendant son hospitalisation qui a durée 1 an (c'est son docteur qui a proposé le livre). Chaque planche présente son chien en tant que malade, à qui il arrive des histoires rigolotes. Cela permet à la fois de prendre connaissance du milieu hospitalier mais aussi à essayer de le dédramatiser. Il aborde également certaines angoissent que peuvent avoir les enfants dans ce milieu.
Ensuite, l'album dans sa construction est très intéressant puisqu'il est chronologique (ou presque), c'est à dire que les planches sont plus ou moins dans l'ordre temporel relatif à leur réalisation. Je trouve ça particulièrement intéressant car on voit le dessin évoluer, les plans s'enrichir et une réelle progression dans la construction de l'agencement des vignettes. Au début elles "encombrent" la page et vers la fin sont bien plus aérées et mises en valeurs. On a donc un outil de progression qui montre comme évolue la construction d'une BD par un enfant, ça peut être un outil super intéressant dans le cadre d'une séquence sur la BD.

Contenu sponsorisé

Re: Les oeuvres de littérature de jeunesse

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Aoû - 4:53